La longue bataille de Claude Robinson se poursuivra en France

Montréal, le 21 janvier – Claude Robinson a rencontré les médias hier, suite à la décision de la Cour Suprême du Canada du 23 décembre 2013, lui donnant raison sur la propriété intellectuelle de Robinson Sucroé. Le créateur québécois devra maintenant entamer des procédures judiciaires en France notamment, auprès de Christophe Izard (le producteur de Casimir et de l’Ile-aux-enfants) et France-Animation, pour faire reconnaître le jugement, et récuperer les sommes qui lui sont dûes. La saga judiciaire qui dure depuis près de 20 ans, n’est pas encore terminée.

Robinson Sucroé avait été diffusé en France sur Canal +, France 2 et France 5, sans que Claude Robinson ne touche de droit d’auteur.

Laisser un commentaire