La grande cuisine humaine des 7 doigts de la main

Par Agathe La Tuque, blogueuse

Ça sent l’ail, les tomates, les accents, les épices et la bonne humeur à Paris. Quelque part entre 20h00 et 20h30 à la Cigale, bien avant le début du spectacle, on nous demande : « Alguien habla espanol ? »

Ainsi, le spectacle commence bien avant que la salle soit pleine. Autour d’une scénographie ouverte, construite tel un grand cabinet de curiosité traitant de la cuisine, les artistes sont déjà là, à fourmiller autour d’objets hétéroclites : de « cannes » de soupe Bonduelle, d’un tablier à motif hiboux de chez Simons et de jus de tomate Heinz, pour faire vivre et faire rire la salle au son de musiques latines ou dynamisantes.

Ces joyeux lurons aux accents divers nous touchent dès leurs premières phrases. Ils sont jeunes et beaux, ils aiment le cirque et la bonne bouffe et attablés à la cuisine de la vie, ils enchaînent un discours inhabituel autour de la bouffe. Ensemble, en danse, en acrobaties, en poésie et en chanson, ils clament les souvenirs de temps de l’enfance où ils ont été marqués par leur repas et mets traditionnels culturels.

Partir à la rencontre des gens en découvrant les histoires multiculturelles qui les lient à l’acte du repas et de sa préparation, c’est l’un des défis que s’est lancés la troupe de cirque canadienne.

Un cirque d’auteur contemporain

Quelque part en 2002, sept artistes issus du milieu du cirque se croisent et décident de créer à Montréal un cirque différent, un cirque de l’âme et de la poésie humaine : les 7 doigts de la main.

Si l’on pouvait croire qu’ils relèvent du domaine du théâtre contemporain, c’est bien sous la volonté de créer un cirque contemporain que s’est créé le collectif montréalais.

La compagnie est aujourd’hui bien implantée sur la scène nationale canadienne et internationale. Leurs spectacles ont été présentés dans plus de 300 villes et dans 40 pays.

Cuisine et confessions est le 13e spectacle de la troupe, il a été créé en 2014 par Shana Carroll et Sébastien Soldevila.

Re-définir les normes du cirque

Saviez-vous qu’il est possible de jongler avec des patates ? Qu’il est possible de danser dans de la farine ou de cuisiner un gâteau aux bananes tout en faisant des acrobaties ? Ceux qui aiment le cirque et les acrobaties classiques seront sans doute déroutés par la création Cuisine et confessions, puisqu’en somme, les 7 doigts de la main ne vous propose pas une sortie traditionnelle, mais bien plutôt un moment effervescent qui réinvente et propose un nouveau territoire d’émancipation au cirque contemporain.

Oui, certes, il y a quelques petits « accros » techniques au cours du spectacle, mais ils restent largement compensés par l’amour et par la bonne humeur qui émane de cette bande délurée.

Cuisine et Confessions reste un spectacle marquant, à l’image d’un Québec riche de ses créations sans précédent, construites et bercées par l’ouverture d’esprit et la diversité des échanges culturels libres.

Et vous qu’y avait-il dans la cuisine de votre mère ?

(crédit photo : Agathe La Tuque)

Le spectacle Cuisine et Confessions sera présenté jusqu’au 3 janvier 2015 à la Cigale à Paris et en France et en région jusqu’au 1er février 2015 et aussi à partir du printemps 2015.

Laisser un commentaire