La France impliquée dans les festivités du 375e anniversaire de Montréal

Le 2 février dernier, alors qu’il sortait d’une rencontre avec le président Hollande à Paris, le maire de Montréal Denis Coderre a annoncé que la France serait étroitement impliquée dans les festivités du 375e anniversaire de Montréal. Du côté de la Société des célébrations, on annonce que plus de 715 projets ont été reçus, dont beaucoup de l’Hexagone.

Denis _Coderre
Denis Coderre, au lancement des célébrations du 375e de MTL

« Les autorités françaises apporteront leur soutien aux manifestations prévues en 2017 pour fêter le 375ème anniversaire de la fondation de Montréal », a indiqué l’Élysée, le 2 février dernier. Sortant d’un entretien avec le président Hollande, le maire de Montréal s’est fait plus précis.  Il a demandé au président français de nommer un commissaire responsable du 375e .

Du côté de la Société des célébrations du 375e anniversaire, on se dit heureux de l’enthousiasme suscité par les festivités. Près de 715 projets ont été reçus au 19 décembre dernier, date de clôture de son appel de projets à grand déploiement. C’est bien plus que les estimations des organisateurs. « La grande majorité de ces projets viennent de Montréal, mais le foisonnement d’idées et d’énergie a débordé des limites de la métropole puisque nous avons aussi reçu des propositions de plusieurs régions du Québec, de l’Ontario, de Belgique et de France », explique Gilbert Rozon, commissaire aux célébrations.

C’est plus tard au printemps, lorsque le budget global des festivités sera connu, que la Société sera en mesure d’envoyer les réponses aux soumissionnaires.

BC_Desmarais
Bruno Clerc, Consul général de France, s’entretient avec France Chrétien Desmarais, présidente du Conseil d’administration de la Société des célébrations du 375e de MTL.

C’est le 27 octobre dernier, que le coup d’envoi des festivités avait été donné, en présence de Denis Coderre, Robert Poëti, ministre des Transports et ministre responsable de la région de Montréal, ainsi que du sénateur Jean-Guy Dagenais, qui représentait Denis Lebel, ministre de l’Infrastructure, des Collectivités et des Affaires intergouvernementales et ministre de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, mais aussi de Bruno Clerc, Consul général de France à Montréal, qui avait indiqué que la France prendrait toute sa part dans cette célébration.

« Nous voyons les festivités comme un investissement dans le futur de Montréal. Elles doivent créer un nouvel élan de fierté et générer des retombées socio-économiques et touristiques », s’était réjouit France Chrétien Desmarais, présidente du conseil d’administration de l’organisation.

(crédit photos : Nathalie Simon-Clerc)

Cinquante ans après l’Exposition universelle, Montréal fêtera le 375e anniversaire de la métropole.
Mais qu’est devenu le Pavillon de la France ? Indiquez vos réponses dans les commentaires!

Laisser un commentaire