La Fête Nationale chez Monsieur Ricard !

Par Victoire Pottiez

Mardi 14 juillet, les expatriés français étaient nombreux à célébrer leur fête nationale à Montréal. Chez Monsieur Ricard, autrefois nommé Le Massilia et considéré comme l’emblématique bar marseillais de l’avenue du Parc, tous les éléments étaient réunis pour rendre hommage à l’Hexagone. La fête battait son plein !

En première partie de soirée, l’ardoise proposait un repas à la bonne franquette avec baguettes, charcuteries et saucisses de Toulouse accompagnées bien entendu du verre de Ricard alias « le petit jaune ». Une fois les ventres bien remplis, place au karaoké avec une sélection musicale « bien d’chez nous » comme disent les Français !

Photo1Stéphanie, marseillaise et serveuse chez Monsieur Ricard depuis son ouverture il y a près d’un an, s’est réjouie de voir les nombreux français au rendez-vous et de constater que les Québécois étaient aussi de la partie ! Parmi eux, il y avait Felix et Vivianne, qui sont venus là par hasard,  « C’est un adon ! On était en face, on a vu des drapeaux français et plein de ballons, donc on a eu envie de venir ! ». Pour Vivianne, c’est l’occasion de rendre hommage aux pères fondateurs « Sans les Français, je n’existerais pas ! » a-t-elle lancé, « Pis toi non plus ! » en s’adressent à son « chum ».

Attifés majoritairement d’un canotier orné d’un ruban aux trois couleurs, les clients du bar se prêtaient au jeu du karaoké sans nécessairement lire les paroles qu’ils connaissaient par cœur ! Sur la piste de danse, il y avait Guillaume, originaire de la Côte d’Azur, verre de Ricard à la main et chantant à tue-tête. Pour ce joyeux drille, ce n’est pas seulement la fête de la France mais aussi celle du Québec, il a souhaité porter son verre à l’accueil chaleureux des Québécois sans lequel lui non plus ne serait pas là !

Chez Monsieur Ricard, ce jour de fête nationale était donc placé sous le signe de la reconnaissance mutuelle, Français et Québécois ont célébré en fanfare les liens qui les unissent. On vous offre ici un florilège sonore de ces grandes réjouissances.

Un reportage de Victoire Pottiez :

(crédit photo : Victoire Pottiez)

 

Laisser un commentaire