La création française au 32e FIFA fin mars à Montréal

(légende : René Rozon, directeur-fondateur du festival,
Anne Lagacé-Dowson et Patrick Masbourian, porte-parole)

C’est aux Musée des Beaux-Arts de Montréal que la programmation de la 32e édition du Festival International du Film sur l’Art (FIFA) a été dévoilé mardi dernier. Pas moins de 270 films seront présentés au public montréalais dans 11 lieux, du 20 au 30 mars prochains. Une sélection internationale européenne et américaine permettra de visiter toutes les formes d’art, de l’architecture à la musique, en passant par la peinture, la cuisine, le design ou encore la danse.

« Ce festival est un véritable must! », s’exclame Anne Lagacé Dowson, porte-parole du FIFA pour la quatrième année consécutive. Elle a passé une partie de la nuit à visionner quelques uns des films présentés dans le cadre du FIFA 2014 avant le dévoilement de la programmation officielle. Elle partage ce rôle avec Patrick Masbourian, qui s’engage pour une deuxième année, « pour faire la promotion de la culture et de la création artistique, essentiel au bien-être individuel et collectif », explique l’animateur radio-canadien.

Cette année, le jury du festival sera présidé par Danielle Sauvage, gestionnaire culturelle chevronnée qui a dirigé le Conseil des arts de Montréal, de 2002 à 2013. René Rozon, directeur-fondateur du FIFA, et qui a placé cette édition sous le signe de l’audace et de l’enchantement, se dit « persuadé que (son) expertise au festival ne peut générer que des résultats positifs ». À côté du festival, des évènements spéciaux, tels que des expositions, des installations ou des tables rondes sont prévus afin d’établir un contact direct avec les artistes, pour mieux comprendre l’impact de leur créativité sur notre société. Les enjeux de la numérisation des livres seront notamment au coeur des débats, avec la projection de Google and the world brain le 25 mars à la Grande Bibliothèque.

La création française sera très présente pour ce festival, puisque 55 films seront présentés, dont sept seront en compétition avec 31 autres films internationaux. La sélection française présentera des films sur Bardot, Picasso, Edith Piaf, ou encore Jacques Brel, mais aussi sur la cathédrale de Strasbourg, la chemise Polo, Pasolini ou encore le très attendu documentaire sur Kraftwerk. Le Canada et le Québec seront également très présents avec 56 films au programme. Les billets sont vendus au coût de 12 et 15 dollars, mais des carnets de 5 à 8 coupons sont disponibles avec réduction, ainsi qu’un passeport Ambassadeur vendu 250$ jusqu’au 18 mars, et qui donne accès à toutes les séances publiques, ainsi qu’aux cérémonies d’ouverture et de remise des prix du festival.

C’est au Musée des beaux-Arts qu’aura lieu la soirée d’ouverture le 20 mars prochain, avec les films Off ground  de Boudewijn Koole et Une chaise pour un ange de Raymond St-Jean. À ce jour, le FIFA a présenté plus de 5 000 films provenant de plus de 70 pays. Le Marché International du Film sur l’Art (MIFA) est également de retour pour une 4e année consécutive.

(crédit photo : Nathalie Simon-Clerc)

Le reportage vidéo de Johan Demarle :

Laisser un commentaire