Keolis, analyser les données pour mieux répondre aux usagers

Montréal, le 1er novembre – Le franco-canadien Keolis et l’Institut pour la valorisation des données (IVADO) viennent de signer un partenariat stratégique lors de l’édition 2017 du Congrès mondial des systèmes de transport intelligents (STI) à Montréal. L’accord vise à soutenir le développement de solutions de mobilité urbaine innovantes grâce à l’utilisation des mégadonnées (Big Data).

Ainsi, Keolis aura une meilleure compréhension des déplacements des voyageurs et pourra prévoir des réseaux de transport encore plus efficaces.

Ce partenariat de recherche et développement (R&D) avec IVADO permettra à Keolis de poursuivre ses innovations, afin de répondre au mieux aux besoins des villes de demain, et de proposer des solutions et services de mobilité de plus en plus personnalisés. 

Créée par HEC Montréal, Polytechnique Montréal et l’Université de Montréal, IVADO est l’une des plus grandes communautés scientifiques sur le Big Data au plan mondial qui rassemble environ un millier de scientifiques et quarante programmes académiques. L’accord a été signé dans le cadre du Congrès mondial des STI 2017 organisé à Montréal du 30 octobre au 2 novembre. Le partenariat aura une durée de cinq ans. Les projets conjoints de recherche et développement porteront initialement sur le Québec pour ensuite s’étendre à des régions où Keolis est présent, telles que la France, les États-Unis et l’Europe continentale.

Par ailleurs, Keolis Canada profite de l’édition 2017 du Congrès mondial des systèmes de transport intelligents (STI) à Montréal pour présenter trois innovations:

  • « Plan-Book-Ticket », une application mobile 3-en-1 qui permet aux passagers de planifier, réserver, acheter et valider leur trajet à l’aide de leur téléphone intelligent;
  • Navitia, un logiciel « open source » fondée sur 380 lots de données de transport en provenance du monde entier et
  • IoT et les autobus connectés, une façon d’optimiser les opérations et la maintenance, et améliorer la performance.

(source: Keolis Canada – crédit photo: archives l’Outarde Libérée)

À lire aussi: 

Après Lyon et Las Vegas, la navette Navya bientôt testée au Québec

Laisser un commentaire