Kalash a réchauffé l’air du Club Soda

Kalash, chanteur de reggae et dancehall aux millions de vues sur YouTube a donné un concert unique au Club Soda de Montréal vendredi 9 septembre. Un show aux couleurs de la Martinique, qui a fait vibrer la salle tant par sa musique que par l’hystérie de ses fans.

Par Manon Lefevre-Mons

Ils étaient des centaines à attendre patiemment de pouvoir entrer dans le Club Soda ce soir-là. Des fans prêts à passer à une chaude soirée, sur le rythme des chansons de Kalash. Pourtant, il se fera attendre, arrivé sur scène deux heures après le lancement de la soirée. Heureusement la première partie de Sadik et Kgoon, rappeurs montréalais, a su mettre l’ambiance et préchauffer le public comme rarement dans des concerts. Une dizaine de personnes accompagnait les artistes dans cette première partie, de quoi créer une vague de chaleur au Club Soda.

L’arrivée de Kalash (de son vrai nom Kevin Valleray) était tellement attendue que l’hystérie des fans qui l’accompagnait montait crescendo jusqu’à devenir un cri strident continu. Il est vrai que son arrivée était entourée des clichés que l’on imagine sur un rappeur : le retard, les chaines en or, la démarche, et les dernières baskets à la mode. Ajoutez à ça des fans qui ne pouvaient se retenir de le toucher et de crier, et on obtient un parfait mélange pour un concert de ce genre. Au-delà des reproches d’une non-initiée, l’ambiance était présente, du début à la fin. Le public se déhanchait sur des musiques entrainantes, aux paroles tantôt en créole, tantôt en français ou en anglais.

Concert de Kalash à Montréal
Concert de Kalash à Montréal

Kalash est peut-être né en métropole, mais il a passé la plus grande partie de sa vie en Martinique. Cette culture créole ressort dans ses musiques, toujours rythmées, qui donnent clairement envie de danser. C’est d’ailleurs cette particularité qui fait son succès aux Antilles, mais aussi en métropole. Son style, sa voix et sa présence lui ont permis de faire un duo avec Booba, rappeur installé dans le paysage français depuis quelques années déjà.

Le Club Soda était rempli ce vendredi 9 septembre, pour accueillir Kalash. Pour sa première scène montréalaise, le chanteur a su réunir les foules, mais surtout leur a fait passer un moyen quasi inoubliable. Il aura d’ailleurs offert un final mémorable en faisant monter tous les artistes et amis de la première partie, mais aussi certaines connaissances dans la foule. Des dizaines de personnes sur scène, à chanter le dernier titre de Kalash, qui ont provoqué un long moment de stress pour le vigile sur scène. Au final, un beau fouillis pour un concert fidèle aux attentes des amateurs du genre.

(Crédit photo : Conrad Vitasse)

Laisser un commentaire