Journalistes

Léa Villalba

Désormais étudiante en Maitrise en Danse à l’UQAM, Léa est formée et diplômée en France, dans plusieurs domaines dont la Science Politique, la Sociologie et les Arts du spectacle.
De sang espagnol et originaire du sud des Landes, c’est à l’été 2015 qu’elle arrive à Montréal, ville captivante par son dynamisme et sa richesse culturelle. Passionnée d’écriture depuis toujours, ce n’est que très récemment qu’une nouvelle voie s’ouvre à elle : le journalisme.
Léa aime le voyage, la bière, les relations humaines, la danse, le jambon, les perceptions humaines, les sentiments, les différentes cultures, les contre-cultures, les milieux underground, la psychologie, les mythes, la musique, la complicité, le chocolat, la créativité, les discussions, les soirées déguisées, la lecture, l’imagination, l’humour, la fantaisie, la photo, le vin rouge, le hasard, le destin, le quotidien, les animaux, la plage. Toutes les petites choses de la vie, les plus simples, les plus bêtes parfois, illuminent son quotidien, la comblent de bonheur et la rendent curieuse.
Parallèlement à une carrière de danseuse, elle décide donc de se lancer dans l’écriture en devenant journaliste culturelle dans plusieurs magazines, dont l’Outarde libérée, pour rencontrer du monde et améliorer son travail de rédactrice. Désireuse de devenir journaliste professionnelle, elle envisage de développer son réseau ainsi que ses compétences afin de faire ses preuves et d’être reconnue dans le milieu.
Toujours prête pour la découverte, elle ne cesse d’élargir ses savoirs et sa culture pour pouvoir traiter au mieux de tous les sujets possibles et se définir pleinement en tant qu’artiste et journaliste culturelle.

 

Timothée Beurdeley

Diplômé de littérature française, Timothée est arrivé au Québec à l’été 2015. Après cinq années dans le domaine de la veille médiatique en France et de nombreux voyages, il se convainc de reprendre des études de journalisme et obtient un certificat à l’Université de Montréal en 2016.
Passionné par le cinéma, la musique et la politique, Timothée s’intéresse avant tout aux enjeux de justice sociale.

Professeur particulier, dégustateur de cidre, homme de ménage, agent de billetterie, opérateur de centre d’appel, distributeur de journaux, surveillant d’examen, commis de boulangerie, vendangeur ou encore trieur de pommes de terre, Timothée multiplie les expériences professionnelles en parallèle de ses activités journalistiques. L’objectif ? Développer sa polyvalence, s’ouvrir au monde et rester autant que possible en phase avec les préoccupations des lecteurs.

 

Alizée Calza

Bientôt diplômée du DESS en journalisme de l’université de Montréal, Alizée n’a pas la plume dans sa poche.

Après de nombreux concours littéraires, plusieurs journaux universitaires et un Bachelor en Lettres à l’Université de Genève, Alizée a décidé de se jeter à l’eau et a traversé l’océan pour rejoindre le Québec.

Il a suffit d’une année à l’Ecole Nationale de la Chanson de Granby pour qu’Alizée ne puisse plus quitter cette belle province qui l’avait si chaleureusement (façon de parler!) accueillie. Elle a donc rejoint la métropole pour se lancer dans des études en journalisme.

Suite à un stage au Journal de Montréal, Alizée a rejoint l’équipe de l’Outarde Libérée pour faire de nouvelles rencontres et apaiser sa nostalgie de l’Europe.

 

Loic Piaux

Originaire de Nîmes dans le Sud de la France, l’idée de faire du journalisme m’est venue lorsque j’avais 17 ans et que j’étais encore en terminale. J’ai obtenu une licence (un BAC) en Histoire et patrimoine dans l’idée de concourir aux grandes écoles de journalisme française derrière, ce à quoi j’ai renoncé par la suite, considérant que ce système ne me convenait pas.

J’ai effectué ma troisième et dernière année de BAC à l’Université de Sherbrooke au Québec et, ayant adoré la vie ici, j’ai décidé d’y revenir après quelques années de voyage afin de concrétiser mon rêve de devenir journaliste.

Actuellement au certificat en journalisme à l’Université de Montréal, j’ai déjà eu mes quelques expériences journalistiques en presse papier, radio, et reportage vidéo et j’admet avoir un gros penchant pour la radio et la vidéo.

Je suis curieux de tout, passionné par le sport, la musique, l’art et la culture ! Montréal est donc incontestablement la ville idéal pour exercer dans ce milieu !

Mon plus grand rêve d’avenir ? Réaliser des reportages documentaires à caractère humanitaire et optimiste sur des moyens-long métrages.

Yann Nopieyie

C’est le benjamin de l’équipe… et le « chouchou » de la rédaction. À 17 ans, Yann sait déjà ce qu’il veut faire: il sera journaliste!

Installé à Montréal depuis début août 2016, Yann est lycéen à plein temps au Collège Stanislas à Outremont où il prépare son baccalauréat.

En juin 2016, Il effectue un stage de deux semaines à France Télévisions où il observe la préparation du journal télévisé de 20H de David Pujadas et où il accompagne les équipes pendant les reportages
Yann a également beaucoup voyagé (Europe, Océanie, Amérique du Nord, Afrique). Il a habité 6 ans en France, 4 ans en Nouvelle-Zélande, 3ans au Bénin, puis de nouveau 3 ans en France.

Yann est passionné par le journalisme, mais aussi par le rugby. Après 10ans de « carrière », il reste rugbyman dans l’âme.

Avec sa motivation et sa grande faculté d’adaptation, Yann est toujours prêt à en apprendre plus en ce qui concerne le journalisme.

Lise Ouangari

lise-ouangari_cropAu terme de ses études en Littérature et en Histoire sur les bancs de la faculté en France et au cours desquelles elle écrit pour un quotidien régional, Lise Ouangari rejoint la capitale européenne pour sortir diplômée de l’École de journalisme de l’Université Libre de Bruxelles en 2013. Elle collabore avec divers magazines notamment sur l’Afrique et avec le magazine de contre-culture Barré. Lise est aussi sélectionnée en 2013 par le journal Le Monde pour intégrer son Académie. Portée sur les aventures, elle multiplie les voyages notamment dans le monde arabe.

Avant de rejoindre Montréal, elle part en Égypte réaliser son premier court-documentaire. Passionnée et véritable autodidacte, Lise aime s’investir dans divers projets écrits et audiovisuels et s’attaque désormais au datajournalisme.

 

Aurélien de Négri

aurelienAurélien est le premier stagiaire de l’Université de Montréal, officiellement accueilli par l’Outarde Libérée.

Étudiant au certificat en journalisme, Aurélien a obtenu son diplôme début 2016. Passionné de sport, il a acquis une expérience en France en passant par RTL, RMC Sport, InfoSport + ou encore Orange Sport info.

Aurélien est un spécialiste du reportage vidéo dans lequel il excelle. Il a également obtenu une licence en journalisme en France.

Les articles d’Aurélien pour l’Outarde Libérée

 

Tahia Wan

Tahia_WanOriginaire de Polynésie Française et arrivée au Québec en 2009 pour y poursuivre ses études, Tahia regarde l’évolution des sociétés occidentales avec le recul dont elle a besoin pour écrire.

Après avoir débuté une formation en économique politique, et terminé un certificat en coopération internationale à l’Université de Montréal (UdeM), elle s’est finalement tournée vers le journalisme, l’un des rares domaines qui lui permette de faire le lien entre ses connaissances.

Bientôt titulaire du certificat en journalisme à l’UdeM, Tahia se passionne pour l’information sous toutes ses formes. Avide de savoir, éprise de justice, les mots sont pour elle une passerelle communicante entre les différentes sphères de la société.

Les contributions de Tahia à l’Outarde Libérée

Pour écrire à Tahia : tahia@loutardeliberee.com

 

Victoire Pottiez

victoire_pottiezDiplômée en journalisme et titulaire d’une maîtrise en sociologie des politiques culturelles, Victoire a occupé des emplois très variés liés à au secteur de la communication et du journalisme.

Elle a travaillé pour l’association UN SOURIRE DE TOI ayant pour objet la promotion d’actions culturelles et sociales. Elle y a assuré la coordination et la promotion d’ateliers radio dédiés à des jeunes en difficultés, en partenariat avec Arte Radio. Depuis cette expérience, elle est passionnée par la création sonore et se déplace rarement sans son enregistreur.

À Paris, Victoire a également été rédactrice de messages publicitaires pour la radio et réalisé plusieurs stages en journalisme.

Arrivée à Montréal en 2012, elle a écrit des articles pour le site d’information pieuvre.ca. Puis elle a travaillé dans une agence de production visuelle en tant qu’assistante recherchiste et gestionnaire de contenu de projets web.

À son compte depuis environ un an en qualité de rédactrice web, elle multiplie les mandats et se spécialise dans la conception-rédaction.

Elle a décidé de rejoindre l’équipe de L’Outarde Libérée pour renouer avec le journalisme, élargir ses horizons et occasionner de belles rencontres.

Les articles de Victoire pour l’Outarde Libérée

Pour écrire à Victoire : victoire@loutardeliberee.com

 

Jacques Rivard

Jacques_Rivard
Crédit : Pierre Rochette – Le Charlevoisien

Journaliste expérimenté, Jacques a roulé sa bosse de reporter-radio-télé dans le monde entier. Durant 30 ans à Radio-Canada, il fut correspondant parlementaire à Ottawa, a suivi le Premier ministre Joe Clark à Tokyo, et le Premier ministre Trudeau au Kenya et en Tanzanie.
Mais Jacques est également un passionné et un spécialiste de l’environnement. Boursier en environnement de la célèbre université de Harvard, il fut le numéro 2 du Parti Vert du Canada, et conférencier en environnement.
Généreux, il a partagé son expérience avec des étudiants, en tant que Chargé de cours en journalisme durant 35 ans à l’Université d’Ottawa et l’Université de Montréal, et en 1993 auprès des employés de Radio-Rwanda.

Aujourd’hui, au grand bonheur de l’équipe de rédaction de l’Outarde Libérée, il a décidé de s’investir pour traiter les questions environnementales du webmagazine, et continuer d’épauler les jeunes journalistes de la rédaction.

Les articles de Jacques pour l’Outarde Libérée

 

Maëlle Besnard

maelle« J’aurais aimé sauver le monde en inventant un vaccin contre le SIDA mais j’étais nulle en math! »
Voilà ce qui a poussé Maëlle à se lancer dans le journalisme…
Après avoir cherché sa voie entre études de droit,  jobs étudiants et voyages, le journalisme s’est imposé à elle comme le seul moyen de satisfaire sa grande curiosité. Inde, Israël, fille au pair aux États-Unis, puis bénévolat en Palestine, Maëlle multiplie les voyages et les expériences. Ce parcours développe en elle ce qu’elle appelle le journalisme « constructif » ou « positif » : les « bonnes histoires, ce sont celles des gens ordinaires qui multiplient les initiatives pour changer nos vies, ou ceux qui tentent de survivre malgré les conflits et les problèmes, car avant tout, Maëlle aime les gens.
Arrivée au Québec en janvier 2014, elle a suivi les cours du Certificat en journalisme de l’Université de Montréal, et a intègré la rédaction de l’Outarde libérée, avec beaucoup de motivation et de bonheur.
Elle est actuellement journaliste en région pour un média local.
Les articles de Maëlle pour l’Outarde libérée.

Pour écrire à Maëlle : maelle@loutardeliberee.com

Sonia Boujamaa

SoniaSonia est actuellement étudiante en journalisme à l’Université de Montréal.

Après des études en communication à  l’Université de Nice Sophia-Antipolis, elle décide de tenter l’expérience canadienne.

Elle commence par Toronto en intégrant une école de langue pour perfectionner son anglais et c’est à Montréal qu’elle décide de s’installer.

Dès son plus jeune âge, le métier de journaliste l’intéresse et elle en a décidé de faire son métier. C’est pourquoi, elle oriente ses études vers le journalisme et se lance de nouveaux défis en collaborant avec Quartier Libre, CIBL et depuis peu avec l’Outarde Libérée.

Les articles de Sonia pour l’Outarde Libérée

Sarah Wargny

Sarah est actuellement en master professionnel de journalisme à l’ISCPA Paris.

Originaire de la région parisienne, elle obtient sa licence d’Histoire à la Sorbonne Paris-IV, où elle a pu se spécialiser en histoire du Moyen-Orient. Elle profite du programme Erasmus pour peaufiner son espagnol durant un semestre à Valence, en Espagne.

A la rentrée 2014, elle réalise enfin son rêve de journalisme. La formation plurimédias de son master lui permet de toucher à tout, même si son coeur balance clairement pour l’audiovisuel.

Passionnée par le Moyen-Orient et l’Amérique Latine, elle souhaite devenir correspondante de terrain dans l’une de ces régions du monde.

En 2015, l’Outarde Libérée lui permet de faire ses première armes et de commencer sa grande aventure journalistique.

Pour écrire à Sarah : sarahw@loutardeliberee.com

Les contributions de Sarah à l’Outarde Libérée

Le portfolio de Sarah et ses publications

 

Margaud Castadère-AyçoberryMargaud

Margaud Castadère-Ayçoberry est étudiante à la Maîtrise en journalisme international à l’Université Laval, à Québec. Arrivée il y a trois ans au Québec pour un échange, elle n’a pas quitté la belle province depuis, et a décidé de finir ses études ici.

Passionnée par les questions internationales, elle s’engage pleinement dans les médias étudiants de son campus, et co-anime avec talent l’émission de radio « Le monde bouge » tous les lundi soir.

C’est avec beaucoup d’enthousiasme qu’elle intègre la rédaction de L’Outarde libérée. Quel meilleur moyen de faire le lien entre sa passion, le journalisme, et ses deux pays, la France et le Québec !

(crédit photo : Alice Chiche)

Les articles de Margaud pour l’Outarde libérée

Pour écrire à Margaud : margaud@loutardeliberee.com

 

Antoine Desprez

portrait (1)Antoine est actuellement apprenti journaliste à l’ISCPA Paris.

Titulaire d’une licence de droit obtenu à la faculté de Nancy, ce « touche à tout » a toujours été attiré par le journalisme.

C’est en septembre 2014 qu’il se jette à l’eau en intégrant le Master 1 de journalisme de l’ISCPA Paris.

Cette formation lui permet d’effectuer ses premières armes dans le métier et notamment d’être publié pour la première fois.

En 2015, l’Outarde libérée  l’aide à parfaire son expérience en lui permettant de couvrir ses premiers évènements, notamment la venue du Premier Ministre québécois en France. Il écrit en parallèle sur des sites d’informations parodiques et des chroniques cinéma pour un média étudiant.

Pour écrire à Antoine : antoine@loutardeliberee.com

Francis Berre

francisFrancis est un « radio et vidéo journaliste ». Après des études de Droit à la faculté de Poitiers, il décide d’aller visiter et d’exercer toutes sortes de « jobs » aux États-Unis, en Grande-Bretagne puis en Australie où il reste plus d’un an et demi en vacances–travail (PVT). Après les étoiles, la plage et les fougères millénaires australiennes, il rejoint la grisaille anglaise pour y faire ses études de journalisme à Sunderland.

De retour en France il travaille pour Regard2banlieue.TV, Demain TV et Public Sénat. Contaminé par le virus PVT, il tente de nouveau l’aventure et débarque au Québec en janvier 2014.

Depuis janvier 2015 il présente tous les vendredi matin à 11h la Revue de Presse sur la radio communautaire La Voix de Saint-Lô et rejoint la rédaction de l’Outarde Libérée en février de la même année.

 

 

 

David Provost-Robert

C’est à Amos, en l’Abitibi, que David est né. Arrivé à Montréal il y a 11 années, à l’âge de 17 ans, il entre au cégep du Vieux-Montréal afin d’obtenir un diplôme collégial en Histoire et civilisation. C’est au cours de cette formation qu’il s’est découvert un grand intérêt pour la politique. Si tôt son DEC en poche, il s’inscrit en Science politique, à l’Université de Montréal. C’est au cours de ce programme qu’il obtiendra un stage à l’émission « C’est bien meilleur le matin » en tant que recherchiste auprès de Marc Laurendeau, chargé de la revue de presse matinale. C’est cette expérience qui le poussera à s’inscrire, après que son baccalauréat fut terminé, au certificat de journalisme à l’Université de Montréal , qu’il complète actuellement.

De nature très curieuse, David se passionne particulièrement pour la politique internationale, canadienne et québécoise. Dans une autre vie, il a lui-même été militant politique durant de nombreuses années. Les phénomènes sociaux comme l’itinérance, les maladies mentales ainsi que les questions liées aux autochtones font aussi partie de ces champs d’intérêt. Son ambition? Aller en Iran afin d’y écrire et mettre en pratique les cours de persan qu’il suit actuellement.

Laisser un commentaire