Josefina Maranzano, le transfert d’images au service de son art

(crédit : Joséfina Maranzano – Un deuxième regard -techniques mixtes et acrylique sur toile marouflée sur bois 30 » x 30 »)

Josefina Maranzano est une artiste atypique. Cette scientifique se lance dans l’art visuel à 38 ans, et utilise un logiciel de retouche d’images pour travailler des photos qu’elle transfère ensuite pour exprimer son art.

Loin de se contenter d’utiliser une simple photo, elle la modifie, la fusionne, la change et la déforme afin d’en obtenir un transfert qui sera l’esquisse de base de son travail. Elle utilise ensuite le papier de soie, des pâtes à modeler, ou du collage de tissus… C’est ainsi qu’elle a produit un nombre important de tableaux abstraits ou figuratifs, non conventionnels, mais plus colorés les uns que les autres. “ Je cherche à faire réagir, à donner à ressentir parce que si on exprime ce que l’on est à l’intérieur, on ne pourra que toucher le spectateur car c’est le même esprit qui nous anime”, explique l’artiste peintre.

Bien que jeune dans son art, elle a déjà exposé dans diverses galeries et a même obtenu des prix dans deux concours québécois.

Prochaine exposition : du 3 au 28 février, chez Georges Laoun Opticien, au 1396 Sherbrooke Ouest. Le vernissage aura lieu le 11 février de 17h à 18h30.

Site Web : Les couleurs de Jos (galerie), Les couleurs de Jos (corporatif)

Un reportage de Nathalie Simon-Clerc et Pascal Eloy

Laisser un commentaire