Jean Paul Gaultier de retour à Montréal pour s’unir à Kent Monkman

Montréal, le 12 septembre – Le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) créait la surprise vendredi dernier avec la présentation de Another Feather in Her Bonnet (Une autre plume à sa coiffe), une nouvelle performance de l’artiste canadien Kent Monkman, initiée par le MBAM et réalisée avec la participation spéciale du couturier français Jean Paul Gaultier, de passage à Montréal dans le cadre de son exposition LOVE IS LOVE : LE MARIAGE POUR TOUS SELON JEAN PAUL GAULTIER (présentée jusqu’au 22 octobre).

Cet évènement a offert une rare occasion de réunir par la création ces deux ardents défenseurs de la diversité culturelle et sexuelle.

Présentée à l’occasion d’une soirée organisée pour le Cercle des Anges du Musée des beaux-arts de Montréal, la performance Another Feather in Her Bonnet (Une autre plume à sa coiffe), met en scène l’union hétérodoxe entre celui qu’on surnomme « l’enfant terrible de la mode » et Miss Chief Eagle Testickle, le flamboyant alter ego bispirituel de l’artiste Kent Monkman. Sous une adaptation du Théâtre de cristal (2006) par Kent Monkman, un élégant tipi de 6 m de diamètre, composé de 350 fils de billes de verre, les deux artistes ont échangé leurs vœux de respect et d’alliance mutuels, en présence de leurs deux témoins, Nathalie Bondil et Thierry-Maxime Loriot, respectivement directrice du MBAM et commissaire de l’exposition LOVE IS LOVE, d’un acteur célébrant et d’Ève Salvail, muse et modèle du couturier à cette occasion demoiselle d’honneur. Par cette union symbolique, Kent Monkman et Jean Paul Gaultier, dont les créations incarnent une vision plurielle et inclusive de la société, célébraient l’universalité de l’amour et l’expression des différences, et le respect des cultures.

« Je suis ravi de revenir à Montréal, au Musée des beaux-arts de Montréal, là où, en 2011, notre merveilleuse aventure a commencé. C’est un véritable honneur de participer à cette création de Kent Monkman, un artiste remarquable engagé dans un dialogue ouvert, et de présenter pour la première fois au Musée mes plus belles créations de mariage haute couture… pour tous ! », a affirmé le couturier Jean Paul Gaultier

« Grâce au mariage, nous apprenons à mieux appréhender et à pardonner les manquements de nos conjoints ainsi qu’à établir une connaissance authentique de l’autre. Le mariage stimule et nourrit une nouvelle vie et de nouvelles expériences. Aujourd’hui, Miss Chief accepte l’offre d’union artistique de Jean Paul Gaultier comme une alliance esthétique sous le signe du respect mutuel et de la reconnaissance interculturelle », a déclaré Kent Monkman lors de la performance.

Visitée par 100 000 personnes, LOVE IS LOVE conclut la tournée record de La planète mode de Jean Paul Gaultier : de la rue aux étoiles, initiée par le MBAM en 2011. Cette grande rétrospective du couturier a voyagé dans 12 villes, sans interruption, pendant 5 ans. Elle a conquis plus de 2 millions de visiteurs, un record pour une exposition de mode.

LOVE IS LOVE : LE MARIAGE POUR TOUS PAR JEAN PAUL GAULTIER sera exportée au printemps prochain dans le nouveau Centre Culturel Néstor Kirchnerdu de Buenos Aires, avec le soutien de l’ambassade de France en Argentine.

(source: Musée des Beaux-Arts de Montréal) (crédit photo: archives)

Laisser un commentaire