Jain, entre musique, émotion et fou rire à Montréal

Jaïn, jeune chanteuse française de 24 ans était présente le 14 octobre dernier à Montréal, pour terminer sa tournée nord-américaine. Un rêve qui devient réalité pour cette artiste pleine d’énergie, qui a su faire vibrer le sol du National.

Par Manon Lefevre-Mons

Toujours vêtue d’une petite robe noire et blanche, Jain a su conquérir le cœur et les oreilles de son public français. Depuis près d’un an, la jeune chanteuse interprète les chansons de son album Zanaka, certifié double disque de platine en 2016, sur de multiples scènes en France. Pour la première fois, elle montait sur scène à Montréal devant une salle comble. En effet, à la plus grande surprise de Jain, son concert était complet, et le public particulièrement excité.

Seule, accompagnée d’instruments électroniques et d’une loop (logiciel permettant d’enregistrer sa voix en direct pour la diffuser en boucle), elle a su faire vibrer le public. Applaudissements, cris, tout était là pour soutenir Jain dans cette première fois à Montréal. Le public sautait, assez haut pour laisser penser que le sol allait s’écrouler, scandait ses chansons et encourageait la chanteuse lorsque des petits problèmes de sons sont apparus.

La musique de Jain est entrainante, donne envie de bouger et de partager. Ses années de vie au Congo-Brazzaville, à Dubaï ou à Abu Dhabi ont influencé sa musique et ses mélodies. Pour autant, on y retrouve aussi le phrasé du hip-hop, rapide, cadencé. Impressionnant pour une jeune femme de 24 ans qui n’a pas une once d’hésitation dans la voix, et qui laisse bouche bée par la qualité de ses notes. De plus, elle prend à cœur la participation de son public, au point de faire chanter le premier rang et d’enregistrer leurs voix, pour chanter par dessus. Un beau cadeau, qui a aussi donné lieu à un très gros fou rire sur scène. Tout le monde n’a pas les qualités de chanteuse de Jain…

Le public, vraiment ravi de sa prestation, aura scandé son nom, tapé des mains et des pieds pour montrer son attachement à la chanteuse. Cette dernière avait d’ailleurs plutôt l’air émue de la situation. Première date à Montréal, oui, mais sûrement pas la dernière.

(crédit photo : site officiel de Jain)

Laisser un commentaire