Stand-up à la française : soirée sourire

Hier soir, se produisaient à l’Olympia de Montréal les trois jeunes humoristes Redouane Bougheraba, Az et Camille Lellouche.

Par Léa Villalba

Le franco-québécois Jérémy Demay démarre la soirée. Après quelques blagues faciles sur les différences entre la France et le Québec, l’humoriste dévoile des situations quotidiennes loufoques, passant de la fierté de faire du pédalo à l’angoisse d’uriner dans l’avion. Toutefois, une bonne mise en bouche.

C’est ensuite au tour du marseillais Redouane Bougheraba de monter sur scène. Il construit ses histoires autour de la vie parisienne, avec notamment le fraudeur professionnel du métro et l’application Uber. Les blagues sont légères mais bien ficelées. Il évoque aussi les différentes religions, ses collègues humoristes et interagit avec le public avec authenticité.

Az vient ensuite raconter sa vie et démontre une belle autodérision. Il parle de sujets populaires comme Netflix, Man vs Wild ou encore les reporters télé, qu’il imite d’ailleurs à merveille. Il joue de la réalité pour construire son univers et dévoile sans prétention une recherche intéressante et livre un bon spectacle.

Enfin arrive la pétillante Camille Lellouche. Elle alterne dans une belle rythmique ses personnages délirants, sa musique drôle et touchante et ses plaisanteries crues. Malgré des interactions avec le public un peu trop longues et avec peu d’intérêt, elle marque par une grande présence scénique et un humour tranchant et articulé.

Malgré quelques blagues attendues et déjà entendues, notamment sur les communautés culturelles, le spectacle nous amène à sourire. Les trois humoristes jouent avec la scène, leur espace d’expression personnel, mais aussi avec le public à qui ils dévoilent une belle sincérité. Ils ont tous les trois dévoilé leur talent, leurs spécificités et ont livré un bon spectacle grâce à leurs complémentarités pour le bonheur des Français et des Québécois présents dans la salle.

Laisser un commentaire