Hélène Conway-Mouret fustige « les clichés passéistes de l’UMP »

La secrétaire nationale adjointe chargée du rayonnement et de l’influence de la France dans le Monde, Hélène Conway-Mouret, chargée d’une mission parlementaire relative au retour des Français en France par le premier ministre Manuel Valls, s’oppose aux visions « passéistes » de l’UMP, et notamment à la commission d’enquête voulue en son temps par Luc Châtel. Selon elle, il voulait « faire apparaître le départ de nos compatriotes comme une fuite provoquée par la politique du gouvernement à travers une analyse biaisée sur une prétendue fuite des forces vives. »

L’ancienne ministre assure que « la vision socialiste de la mobilité est celle d’un mouvement naturel tourné vers l’avenir et qui est l’affaire de tous. » Elle promet des propositions pour faciliter le retour de ceux qui sont partis pour une période plus ou moins longue afin, d’une part de tenir compte des acquis et des apports dont ils font bénéficier la collectivité, et d’autre part afin d’accompagner ceux qui aspirent à repartir. »

Laisser un commentaire