Le GeeBee traverse l’Atlantique pour promouvoir le tourisme responsable en Rhône-Alpes

Aujourd’hui, Marie Grange a démarré un périple de cinq jours en Rhône-Alpes à bord de son GeeBee. Objectif: sensibiliser les voyageurs à leur impact environnemental et social. Mais c’est aussi pour faire la promotion du mobipode électrique, cette drôle de trottinette née au Québec, que la responsable du développement commercial de GeeBee se lance dans ce périple « vert » de l’autre côté de l’Atlantique.

Par Camille Balzinger

Du 15 au 19 Mai, Marie Grange parcourra 500 kilomètres, des bords du Lac Léman à Lyon grâce à son GeeBee. Le scooter électrique en forme de trottinette, performant à la fois en ville et sur des terrains plus aventureux, peut être utilisé pour une balade en forêt, en ville ou par des températures froides comme au Québec.

Ce challenge porte plusieurs messages. Au-delà de l’objet en lui-même, ce qui intéresse Marie Grange c’est de sensibiliser les voyageurs à leur impact environnemental et social. Elle souhaite passer du développement du tourisme au tourisme de développement. Durant ces cinq jours elle sera hébergée dans des lieux écologiques et alternatifs, cherchant en permanence à découvrir et apporter de la visibilité à ce qu’elle espère être le tourisme de demain. Encore mal connu en France et en Europe, ce tourisme vert permettra que l’impact environnemental, mais également social, de ce tourisme, soit positif.

Si le but est également de promouvoir son produit auprès des particuliers et des professionnels du tourisme – pour le proposer par exemple à la location – c’est réellement le désir d’exporter des problématiques et d’y proposer une réponse qui anime l’initiatrice du le GeeBee Tour. Elle rencontrera donc lors de son séjour en France des acteurs du tourisme durable sur le terrain, personnes qui l’inspirent dans leur désir de voyager autrement. L’année 2017, qualifiée par l’ONU d’année du développement durable, sera une belle occasion pour porter ce projet, selon Marie Grange.

Le GeeBee Tour, monté en trois semaines

Marie Grange voulait faire la promotion du GeeBee de manière originale. Elle lance une campagne de sociofinancement sur la plateforme Ulule, site de crowfunding participatif soutenant des projets innovants, et grâce à une mobilisation exceptionnelle des contributeurs (19 300 $, soit 965% de l’objectif), elle participe au Grand Saut, concours international pour l’export d’idées dans des pays autres (catégorie des entreprises québécoises qui veulent se développer en France).

Elle a organisé en trois semaines le concept du GeeBee Tour, ses particularités et son image. Son projet est d’aller en France faire 500 kilomètres en cinq jours avec un GeeBee, pour promouvoir son produit et le faire découvrir au plus grand nombre. Avec une vitesse maximum de 30 km/heure et une vitesse moyenne de 20 km/h, c’est donc une véritable épopée qui l’attend ces prochains jours. Fabriqué au Québec, le GeeBee est porteur d’après elle d’un grand potentiel dans l’optique de tourisme durable.

Le blogue du GeeBee Tour

Le GeeBee est né d’une idée de Jean-Luc Le Névannau : trouver un moyen performant et écologique de parcourir de longues distances lors de ses nombreux voyages. Interrogé par des voyageurs qu’il rencontre lors de ses périples, il se lance dans la fabrication de ce véhicule. Après un an de mise au point, GeeBee Inc franchit une nouvelle étape en recevant un investissement de 300 000 $ du Centre d’excellence en efficacité énergétique (C3E) début 2017.

Marie Grange a travaillé dans l’environnement avant de rejoindre l’aventure GeeBee. Elle a notamment fait un tour du monde des entrepreneurs, et travaillé dans l’expertise et l’accompagnement pour l’importation et exportation d’entreprises entre le Québec et la France. Inspirée par la navigatrice Mylène Paquette, ayant traversé l’atlantique à la nage lorsqu’elle avait avant une peur phobique de l’eau, elle entend montrer qu’en le développement durable résident l’avenir et la solution à un tourisme pérenne et respectueux. Elle a rejoint le projet il y a désormais trois ans, participant à la création de l’univers GeeBee.

Durant ces cinq jours de périple, Marie Grange alimentera un blogue sur lequel elle traitera, chaque jour, d’un sujet relatif au tourisme durable, d’une thématique particulière. Elle y parlera de ses rencontres et de ses expériences. Parce que la France est un grand partenaire d’affaire du Québec, le projet est prometteur et les aventures de Marie Grange dans son voyage s’annoncent riches et novatrices.

Pour suivre le périple quotidien de Marie Grange : geebeetour.conceptgeebee.com

Laisser un commentaire