Le garde des Sceaux au Canada et au Québec

Montréal, le 4 juillet – Jean-Jacques URVOAS a effectué, du 17 au 21 juin 2016, un déplacement au Canada qui lui a permis, à travers divers rendez-vous et visites de terrain, d’aborder d’une part les questions touchant à l’organisation judiciaire et à la justice du quotidien, et d’autre part, la prise en charge des détenus et la prévention, la prise en charge et la lutte contre la radicalisation violente.

Dans ce cadre, il a d’abord pu rencontrer ses homologues, au niveau provincial comme fédéral.

Avec Stéphanie VALLEE, ministre de la justice du Québec, il a pu échanger notamment sur les enjeux de la médiation familiale et des modes alternatifs de règlement des litiges en matière civile. Ces échanges ont permis de constater des convergences avec certains aspects du projet de loi sur la justice du XXIe siècle.

Sur le campus de l’université de Montréal, Jean-Jacques URVOAS a pu visiter le « laboratoire de cyberjustice », qui développe en format ouvert des solutions informatiques tournées vers la dématérialisation des procédures. Un accord de coopération a été signé le 27 avril 2015, et permet une aide à la conceptualisation et à l’élaboration par le ministère de la Justice du site internet justice.fr, ainsi que la mise à disposition gratuite des logiciels développés par le laboratoire.

Une visite du centre de prévention de la radialisation menant à la violence (CPRMV) de Montréal lui a permis de se familiariser avec l’approche canadienne de ce phénomène, dans le cadre d’un échange avec les acteurs de terrain, qui interviennent tant en direction des individus radicalisés qu’auprès de leurs familles et leurs proches. Ce centre est né d’une initiative locale, largement impulsée par le maire de Montréal, Denis CODERRE, avec lequel le ministre a pu s’entretenir à l’Hôtel de ville.

(source : Ministère français de la justice)

Laisser un commentaire