Frédéric Lefebvre s’oppose à l’explosion de la taxe d’habitation de Paris

Le député d’Amérique du nord, Frédéric Lefebvre, a manifesté son opposition au projet d’augmentation de la surtaxe sur la taxe d’habitation sur les résidences secondaires ou sur la taxe sur les logements vacants dans la capitale française, préjudiciable au Français de l’étranger.

Le parlementaire dénonce le projet d’Anne Hidalgo, qui veut faire passer la surtaxe de 20 à 60%. En effet, lors des débats d’orientation budgétaire pour 2017 du 7 novembre dernier, la majorité de gauche de la ville de Paris a exprimé le souhait d’augmenter la taxe additionnelle à la taxe d’habitation sur les résidences secondaires, estimées à 92.000 dans la capitale. 

La majoration de 20% obtenue par la Mairie de Paris il y a deux ans est jugée insuffisante pour faire face à un marché tendu. Fin 2016, un amendement socialiste au projet de Budget 2017 donne désormais la possibilité de faire varier la surtaxe de 5 à 60%.

Frédéric Lefebvre dénonce ce qu’il considère comme un nouvel impôt sur l’expatriation, pour les Français de l’étranger qui possèdent un logement dans la capitale française. Il précise que la mesure n’a pas encore été votée et qu’elle sera présentée le 30 janvier au Conseil de Paris. Il a saisi Nathalie Kociusko-Morizet, présidente du groupe les Républicains au Conseil de Paris, sur ce vote.

Il invite également à écrire à la maire de Paris, Anne Hidalgo: ÉCRIRE À ANNE HIDALGO

 

 

Laisser un commentaire