Le franco-québécois Hervé Fischer au centre Georges Pompidou

Montréal, le 1er juin – Du 15 juin au 11 septembre 2017, le Centre Pompidou consacre une exposition personnelle à Hervé Fischer en présentant les divers aspects de son activité depuis les œuvres autour de la notion d’art sociologique, réalisées au début des années 1970, aux grandes toiles récentes, fruits d’une réflexion économique, philosophique et éthique sur notre société.

Né à Bourg-la-Reine en 1941, ancien élève de l’École normale supérieure, il a enseigné pendant de nombreuses années la sociologie de la culture et de la communication à l’université de la Sorbonne, tout en menant parallèlement sa carrière d’artiste multimédia.

Dans les années 1980, il s’installe au Québec où il se consacre plus particulièrement aux arts numériques. Depuis 1999, il est retourné à la peinture pour explorer les imaginaires sociaux et
les mythes contemporains qui habitent nos imaginaires individuels. Son oeuvre continue d’affirmer « l’urgence d’une communication active ».

C’est la première fois qu’un artiste québécois est invité pour une exposition solo dans un musée national en France.

(source: Délégation générale du Québec à Paris) (image: crédit « Hervé Fischer »)

 

Laisser un commentaire