La franco-canadienne Boralex a le vent en poupe

Montréal, le 23 avril – La franco-canadienne Boralex poursuit sa croissance en France par acquisition. L’entreprise a annoncé vendredi dernier, la conclusion d’une convention d’achat avec Ardian Infrastructure visant le rachat de 100 % des actions en circulation de Kallista Energy Investment SAS (« Kallista »), pour une contrepartie de 129,4M€ (202‍‍ M$ CAD) et la prise en charge de dettes-projets d’un montant de 94 M€ (146,7‍‍ M$ CAD).

Commentant la transaction, M. Patrick Lemaire, président et chef de la direction de Boralex a déclaré : « Cette transaction est très stratégique et bénéfique pour Boralex et permettra de consolider notre position de premier producteur indépendant d’énergie éolienne terrestre en France et de tirer pleinement avantage de notre modèle unique et intégré de développeur, maître d’œuvre et opérateur de nos projets.  Cette transaction permettra notamment à Boralex de bénéficier de certaines synergies opérationnelles et de bonifier considérablement ses perspectives de croissance dans un contexte où l’État français s’est lui-même imposé de très ambitieux objectifs en termes de développement des énergies renouvelables. »

À moyen terme, l’intégration des actifs de Kallista devrait permettre la mise en place de synergies au niveau des équipes de développement et des opérations.

Patrick Decostre, vice-président et directeur général de Boralex Europe, a affirmé : « Depuis 2003, Boralex a eu une vision pionnière en France en développant ses activités éoliennes. L’acquisition majeure annoncée aujourd’hui constitue un élément marqueur d’une croissance constante et maîtrisée. Elle montre que l’agilité d’une entreprise à taille humaine comme la nôtre, couplée à notre solidité financière, nous permettent d’être un acteur incontournable de la consolidation actuelle du marché à titre de leader indépendant de l’éolien terrestre en France. »

Boralex consolide sa position de premier producteur indépendant d’énergie éolienne en France en augmentant sa puissance installée de 609 MW à 772 MW. À l’échelle mondiale, Boralex augmente sa puissance installée totale de plus de 11 %, laquelle passe de 1 456 MW à 1 619 MW.

(source: Boralex) 

Laisser un commentaire