Festival International Nuits d’Afrique : une édition historique pour son 30e anniversaire

Le Festival International Nuits d’Afrique fêtera ses 30 ans cette année. Avec plus de 110 concerts et activités, du 12 au 24 juillet 2016, la programmation réunira tous types de musique du monde dans six salles de spectacles et sur une scène extérieure.

Par Manon Lefevre-Mons 

Pour fêter ses trois décennies de musique du monde, le Festival International Nuits d’Afrique promet une édition historique. Huit séries de spectacles vont célébrer toutes les tendances de musique du monde. Dans la série Grand Événement, présentée par Ici-Musique Radio-Canada, les plus grandes stars de la musique internationale seront réunies. En ouverture du festival le 13 juillet on pourra retrouver Rachid Taha, maitre du raï au Metropolis, puis Manu Dibango qui rencontrera la Relève le 18 juillet au Théâtre Fairmount. La série Révélation va mettre en avant les nouveaux ambassadeurs des musiques du monde, des artistes prometteurs des quatre coins du monde.

Inna Modja, cette artiste Malienne qui a fait ses preuves sur la scène française notamment en 2011, avec son titre French-Cancan (Monsieur Sainte Nitouche), jouera sur la scène du Théâtre Fairmount, le 15 juillet, son nouvel album Motel Bamako dans lequel elle renoue avec ses racines. Dans un style plus hip-hop que ses derniers albums, elle signe des chansons engagées contre l’excision, contre les violences faites aux femmes et se sert de la musique pour passer un message.

Des artistes français attendus au festival

Yael Naïm, artiste franco-israélienne sera pour la première fois à Montréal avec son groupe sur la scène du National le 18 juillet. Celle qui a remporté le prix de l’interprète féminine de l’année 2016 aux Victoires de la musique présentera son album New Soul qui oscille entre classique et pop, jazz et folk.

Grèn Sémé est un groupe réunionnais attendu sur la scène du club Balattou le 12 juillet. Une bonne façon de découvrir une musique ancestrale réunionnaise, le Maloya, héritière des chants des esclaves. Le Maloya est classé au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO depuis 2009. Mélangé au slam et à l’électro rock, ce chant traditionnel, c’est une belle découverte!

CISM présente la soirée Pull-Up Selecta numéro six, avec le musicien compositeur ingénieur du son, mais surtout DJ français : Krak in Dub. Il s’agit de l’artiste jungle le plus prolifique de France avec plus de 50 maxis vinyles à son actif. Pour finir, Les Ogres de Barback offriront un concert gratuit le 21 juillet sur la scène Loto-Québec au parterre du quartier des spectacles. L’occasion de se déhancher sur une musique à tendance tzigane, inspirée des rythmes du monde, et avec des textes en français.

Pour fêter les 30 ans du Festival International Nuits d’Afrique, la programmation extérieure va durer six jours au lieu de cinq comme l’année dernière avec des activités, des concerts gratuits pour toute la famille. L’occasion de découvrir des musiques du monde en plein cœur de Montréal.

Billetterie : www.festivalnuitsdafrique.com/billetterie

(crédit photo : Festival Nuits d’Afrique – Copyright Tous droits réservés par Festival International Nuits d’Afrique)

Notre playlist :

Laisser un commentaire