Le festival de jazz dans tous ses éclats cet été à Montréal

La direction du festival de Jazz de Montréal a dévoilé la programmation de la 38e édition de son festival, le festival dans tous ces éclats, le 25 avril dernier. L’événement qui aura lieu du 28 juin au 8 juillet promet des artistes aussi divers qu’étonnants, comme Bob Dylan ou encore Wax Tailor, qui sera au Métropolis le 3 juillet.

Par Félix Lacerte-Gauthier et Alizée Calza

C’est dans une ambiance intimiste, douce lumière et smooth jazz, qu’a eu lieu le dévoilement de la programmation des concerts en salle de la 38e édition du Festival International de Jazz de Montréal (FIJM). Les annonces se sont tenues dans la majestueuse salle de l’Astral, devant un parterre d’une centaine d’invités. Mais avant cela, un duo composé de Jessy Caron et Gabrielle Shonk a ouvert la conférence en interprétant deux pièces tirées de leur répertoire.

Le président-directeur général du festival, Jacques-André Dupont est, par la suite, venu faire une courte allocution, offrant fièrement un rapide aperçu de la bonne santé du festival, avant de céder sa place à ses invités. Le premier de ceux-ci était le cofondateur et vice-président du festival, André Ménard, qui est venu annoncer, d’abord la venue de Bob Dylan au Centre Bell, mais surtout, une collaboration avec le cinéma du Parc pour la diffusion de deux films : un portant sur le guitariste Bill Frisell, et le second, narré par Denzel Washington, axé sur John Coltrane.

Deux derniers invités, le vice-président programmation du festival, Laurent Saulnier, ainsi que Maurin Auxéméry, ont par la suite dévoilé le reste du programme en salle du FIJM.

Un programme varié

Les organisateurs du festival étaient fiers d’annoncer que, cette année, les spectateurs pourraient découvrir des artistes provenant des cinq continents et de pas moins de dix pays différents. Comme chaque année, les 150 concerts, répartis dans onze salles de spectacle à Montréal, sont regroupés dans une quinzaine de séries thématiques allant de Jazz dans la nuit aux Concerts intimes.

Si la plupart de ces thématiques étaient déjà présentes lors des éditions précédentes, les organisateurs en ont introduit de nouvelles comme la série Re : Création qui permettra à des artistes d’interpréter à leur façon le répertoire d’un musicien célèbre. Ainsi, le célèbre pianiste et compositeur français Maxence Cyrin se prêtera à l’exercice en s’appropriant la musique du compositeur électro Aphex Twin.

D’ailleurs, le pianiste Jean-Michel Blais, qui fera partie de cette série de concerts à la Cinquième Salle, est venu présenter, en entracte, un extrait tiré de son concert à venir, Minimalisme(s). Celui-ci est basé sur une réinterprétation d’oeuvres de compositeurs minimalistes reconnus tels Philip Glass, ou encore Steve Reich.

Suite à l’engouement du public pour les groupes anglais, les organisateurs ont décidé de créer une autre journée thématique. Ainsi les fans finis de musique anglaise pourront s’adonner à leur péché mignon le 3 juillet avec le UK Marathon qui propose deux concerts de quatre groupes originaires du Royaume-Uni. À 18h, le groupe Phronesis et le pianiste Gwilym Simcock partageront la scène du Monument-national, puis à 21h ça sera au tour de Portico Quartet et Binker & Moses de réjouir le public du Club Soda.

Le public montréalais retrouvera également LA LA LAND en concert, ainsi que Melissa Etheridge qui patagera la scène avec Joss Stone.

La nostalgie de la France ?

Cet été, les artistes français seront aussi au rendez-vous puisque le groupe Deluxe originaire d’Aix-en-Provence fera groover le Club Soda le 4 juillet. Cette formation qui regroupe cinq musiciens, la chanteuse LiliBoy et porte une moustache comme signe distinctif nous présentera certainement des compositions de son dernier album Stachelight.

Le lendemain, le groupe Acid Arab reprendra le flambeau pour présenter son projet exotico-électro: un mélange entre la house de Détroit des années 80, de techno et de toutes les sonorités du bassin méditerranéen. Caravan Palace sera également de retour au Québec le 29 juin. Les Gipsy Kings seront au Théâtre Maisonneuve le 1er juillet.

Et si certains d’entre vous étaient déçu par l’annulation de la tournée américaine de Wax Tailor, vous serez heureux d’apprendre qu’il s’arrêtera au Métropolis le 3 juillet, dans le cadre de la série Les Rythmes SiriusXM, avant de reprendre sa tournée mondiale.

Pour voir la programmation plus en détail, n’hésitez pas à consulter le site officiel de l’événement: http://www.montrealjazzfest.com/fr-CA/Programmation/Concerts.

(crédit photo: Alizée Calza – crédit vidéo: Félix Lacerte-Gauthier)

Laisser un commentaire