La Femme, un groupe de rock électro français à Montréal

Ils sont 6, tous originaires de la France, et composent le groupe La Femme. Du rock electro complètement barré qui signe chaque chanson et qui les rend uniques. Dans le cadre des Francofolies de Montréal, les jeunes Français étaient invités sur la scène de l’Astral pour un concert unique le samedi 18 juin. 

Par Manon Lefevre-Mons

La Femme c’est un groupe d’abord un groupe d’amis de lycée, qui ont rencontré d’autres musiciens, et qui par la suite ont lié leurs destins avec la musique. Sacha Got, Sam Lefèvre, Noé Delmas, Clémence Quélennec, Lucas Nunez Ritter et Marlon Magnée ont ouvert aux amateurs de musique un style original, que l’on reconnaît à la première écoute. Selon Marlon, « pour un mec pointu en musique, on dira qu’on fait de la musique surf psyché goldwawe disco ». Pour les autres, on restera dans le rock électro. Ils ont commencé aux États-Unis avant de rentrer en France et de voir que certaines portes s’étaient ouvertes. Comme celle du label Universal France Barclay, qui a permis au groupe d’être sélectionné aux Victoires de la Musique 2014. Marlon nous explique que pour lui, « si on n’avait pas signé chez Barclay, je pense qu’on n’aurait pas été dans la sélection des Victoires de la musique. Les votes ne sont pas truqués, mais pour être dans cette sélection je pense qu’il faut un minimum avoir le pied dans l’industrie ». Un prix dans la poche plus tard, un album, des dates de tournées en France, mais aussi aux États-Unis et au Canada, le groupe ne fait qu’avancer dans le monde impitoyable de la musique.

Maturité

Après un premier album en 2013, La Femme a pris son temps pour écrire le futur album. Initialement prévu en avril 2016, il sortira finalement au mois de septembre. Pour Marlon, c’était important de prendre son temps pour qu’il soit parfait, pour que le groupe soit fier de sa production. Mais même si l’album n’est pas sorti, La Femme commence d’ores et déjà à jouer certaines nouvelles chansons. Une bonne façon de tester les réactions. « On a juste pas envie de tout retrouver sur YouTube avant la sortie officielle », s’inquiète Marlon. En attendant, les fans peuvent profiter de certaines chansons de l’album. « C’est un vraiment un album trippant, pour se poser, que tu mets dans la bagnole, que tu écoutes quand tu es triste. Mais je ne sais pas vraiment si cet album sera dansant. » Dansant ou non, les amateurs du groupe y retrouveront le style La Femme, avec un peu plus de pop, un peu plus de paroles, et encore plus barré que l’ancien. Marlon décrit cet album comme « un bon allier dans la vie. Il est important pour nous. »

La Femme c’est un style particulier dont les influences viennent directement de Serge Gainsbourg, Jacques Dutronc, Velvet Underground. À les voir sur scène ou à les entendre, on comprend vite que les inspirations mentionnées par Marlon, ont été bien mixées entre elles, avec un soupçon de punk attitude, pour un résultat intéressant. Vodka sur scène, nourriture, mimiques sexuelles, on se croirait dans un vrai show de rockeurs de 60 ans. Mais ils en ont à peine 25. L’âge ne fait pas tout, mais l’insouciance et la folie de la jeunesse se remarquent beaucoup dans leur façon d’interagir avec les spectateurs. Parfois un peu trop, ce qui donne cette impression d’exagération constante. Pourtant, ils sont heureux et fiers d’être là. Leur carrière, leur détermination à sortir des morceaux parfaits (qui leur fait prendre du retard sur la sortie de l’album), leur style vestimentaire, ils ont tout d’un futur grand groupe de rock. Quelques scènes encore et ils seront sûrement parfaits. À suivre donc !

(crédit photo de Une : Manon Lefevre-Mons – Légende : Marlon Magnée, du groupe français La Femme)

Laisser un commentaire