Une exposition toute en couleurs pour le festival Séfarad de Montréal

Le 30 novembre, s’est tenu au Centre Segal, le vernissage d’ « Artistmania », une exposition d’aquarelles de deux grands peintres de la communauté sépharade, lors de la soirée inaugurale du festival Séfarad 2016, qui se tient du 26 novembre au 11 décembre. Pour l’occasion, une quinzaine de toiles du studio-école ARTeboul étaient présentées. Alfred Pilon, le sous-ministre adjoint de l’immigration, de la diversité et de l’inclusion, est également venu saluer le travail des artistes et affirmer la nécessité de ce festival ouvert.

Par Cédrelle Eymard 

Hervé Teboul, artiste et professeur

Ce franco-québécois, installé à Montréal depuis plus de 20 ans, est un artiste-peintre reconnu et reconnaissant. Professeur dans son école, le « Studio ARTeboul » située sur le boulevard Décarie, a souhaité, ce soir, présenter quatre de ses toiles, mais aussi une dizaine des œuvres de ses élèves les plus talentueux. « C’est un immense plaisir et une grande fierté d’exposer à côté d’eux, nous sommes une famille », avoue Hervé Teboul, heureux d’exposer ainsi la transmission.  Soucieux de véhiculer une image de paix, de communication et de partage entre différentes ethnies, ce niçois d’origine exprime, à travers ses quatre toiles exposées, une nouvelle technique appelée le caséisme. « Un évènement de ce genre est un beau projet communautaire et politique » conclue-t-il le sourire aux lèvres. 

Anne-Marie Marrache Azoulay, artiste solaire et solitaire

Cette peintre française d’origine marocaine a plutôt l’habitude d’exposer seule. Au Québec depuis 35 ans, elle a déjà exposé au Maroc dans les consulats et à l’hôtel Windsor, entre autres. Ses œuvres, gorgées de soleil, sont surtout des « scènes de vie », explique-t-elle. Sa toile « Eau-Anis » est celle qu’elle a choisie de montrer au public pour cette exposition. Cela fait longtemps qu’elle souhaite exposer ici dans le cadre du festival Séfarad de Montréal. Elle sort un livre, « Mogador », son lieu de naissance, qui sera suivie d’une exposition solo dans les prochaines semaines.

Alfred Pilon, sous-ministre adjoint de l’immigration, de la diversité et de l’inclusion

Montréal, ouverte et plurielle

« Je suis admiratif de la programmation », confie Alfred Pilon, sous-ministre adjoint de l’immigration, de la diversité et de l’inclusion, présent lors du vernissage. Représentant la nouvelle campagne publicitaire « Ensemble, nous sommes le Québec », Alfred Pilon ne pouvait trouver, en ce festival, meilleur exemple de démonstration d’ouverture et vivre-ensemble pour Montréal. « Ce festival est à l’image de notre campagne d’immigration, il montre la nécessité de partager et de mélanger les différentes cultures. Parce que c’est cela Montréal, c’est cela le Québec. Et c’est pour cela que le gouvernement soutient le festival depuis plusieurs années maintenant ».

Lien pour le festival  http://festivalsefarad.ca/

(crédit photo: Cédrelle Eymard)

Laisser un commentaire