Expatriation : L’Amérique du Nord toujours en tête

Malgré une baisse du nombre d’inscrits sur les registres consulaires, l’Amérique du Nord est de loin la première région au monde comptant le plus d’expatriés français.

Texte par Romain Lambic, Photo Pixabay

Le Ministère français de l’Europe et des affaires étrangères vient de publier son rapport 2019 sur la situation des français établis hors de France. L’Amérique du Nord reste largement en tête des régions du monde qui recense le plus de français avec 264 898 personnes inscrites sur les registres des consulats. Un peu plus de 44 % d’entre eux possèdent la double-nationalité (franco-américaine ou franco-canadienne). 

« Le Canada, sixième pays mondial en termes d’inscrits (ndlr : derrière la Suisse, les Etats-Unis, le Royaume-Uni, la Belgique et l’Allemagne), compte 100 356 français inscrits au registre, soit 3,5 % de moins qu’en 2017. Cpendant, l’augmentation est forte dans trois postes consulaires : Québec (+3,8 %), Toronto (+5 %) et Vancouver (+12,9 %). L’évolution est, au contraire, négative pour Montréal (-8,6 %) et Moncton et Halifax (-0,3 %) », détaille le ministère dans son rapport. Malgré la diminution du nombre d’inscrits, le poste consulaire de Montréal occupe le 4e rang mondial avec 62 996 français enregistrés en 2018, derrière Genève (156 966), Londres (140 203) et Bruxelles (124 182). 

Plus de 2 millions d’expatriés français dans le monde

Au total, environ 1,8 million de français sont enregistrés dans les consulats du monde entier, toutefois le nombre réel d’expatriés est plus élevé. En effet, « l’inscription au registre mondial est vivement conseillée mais n’est pas obligatoire. De ce fait, et particulièrement en Europe et en Amérique du Nord, un certain nombre de nos compatriotes français expatriés ne se font pas connaître des services consulaires (…). Certaines projections permettent d’estimer que plus de deux millions de Français sont établis hors de France, de manière plus ou moins permanente », souligne le ministère. 

« Nos compatriotes contribuent activement au rayonnement de la France dans le monde, sur le plan économique, culturel ou encore linguistique. La France tient à les accompagner dans leur mobilité à l’étranger en leur offrant un service public consulaire de qualité (…) », rappelle Jean-Baptiste Lemoyne, Secrétaire d’état auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères. Ce dernier annonce qu’une étude de faisabilité pour la réalisation d’une plateforme consulaire mondiale de réponse téléphonique et courrier accessible 24h/24 et 7j/7 a été commandée, sur les recommandations du rapport d’Anne Genetet, députée de la 11e circonscription des Français établis hors de France. « L’administration consulaire a également poursuivi l’intensification amorcée en 2017 de son action de lutte contre la fraude (fraude documentaire, usurpations d’identité…) pour renforcer la sécurisation des titres et donc des droits des personnes », note Jean-Baptiste Lemoyne.

Laisser un commentaire