Les étudiants belges emboîtent le pas aux étudiants français au Québec

Montréal, le 11 avril – Après s’être engagés à négocier en vue d’accroître les occasions de mobilité étudiante par un nouveau cadre formel de gestion tenant compte de la situation particulière que représentent les bassins d’étudiants francophones du Québec et de la Communauté française de Belgique, le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, et le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Rudy Demotte, ont signé une entente pour un accroissement de la mobilité étudiante au niveau universitaire.
Cette entente :

  • consent aux étudiants belges francophones de premier cycle les mêmes droits de scolarité applicables aux étudiants canadiens non-résidents du Québec ;
  • permet aux étudiants de cycles supérieurs de bénéficier des droits de scolarité équivalents à ceux des étudiants québécois ;
  • assure que sera maintenu le processus de tarification de droits d’inscription dont peuvent profiter les étudiants québécois dans les établissements d’enseignement de la Communauté française de Belgique ;
  • permet de poursuivre l’octroi d’une soixantaine de bourses étudiantes mensuelles à des étudiants québécois ;
  • engage les gouvernements à se pencher sur les façons d’augmenter l’attractivité des universités auprès des étudiants.

Les deux chefs de gouvernement ont également signé une deuxième entente relative à la collaboration entre l’Office Québec-Monde pour la jeunesse (OQMJ) et le Bureau international jeunesse (BIJ). Cette entente permettra une gestion plus souple et adéquate des projets de mobilité, sur l’un ou l’autre des territoires, de plus de 500 jeunes Québécois et Belges francophones soutenus par ces organismes chaque année.

Depuis 1972, le Québec dispose d’une délégation générale à Bruxelles qui veille aux intérêts du Québec et à son rayonnement au Benelux et auprès des institutions européennes. Instaurée depuis 1999, la Commission mixte permanente Québec/Wallonie-Bruxelles constitue la plus importante coopération institutionnalisée après la coopération Québec-France. Une délégation politique, institutionnelle et économique de près de 250 Belges, dont font partie Leurs Majestés le Roi et la Reine des Belges, les ministres-présidents des entités fédérées, des recteurs d’université, et des PDG des plus grandes entreprises au pays, était en visite dans la métropole le mois dernier.

(source: Gouvernement du Québec) (crédit photo: Patrick Lachance MCE)

Laisser un commentaire