Élections consulaires 2021 : Yan Chantrel, les verts et le vote électronique sur le podium

Au terme d’un scrutin qui n’a intéressé que 13% des électeurs, Yan Chantrel, conseiller sortant, sort grand vainqueur des élections consulaires à Montréal. À Québec comme à Montréal, le vote vert arrive en tête. Autre grand vainqueur de ce scrutin, le vote par internet qui a séduit près de 90% des votants du Québec.

L’augmentation du nombre d’électeurs sur les listes électorales consulaires de Montréal (+26%) et de Québec (+54%) a modifié le paysage politique des Français du Québec, qui penche aujourd’hui beaucoup plus à gauche. La République en Marche rate son entrée consulaire à Montréal, alors qu’elle avait tout raflé lors des scrutins présidentiel et législatif.

La gauche sur la première marche du podium

À Montréal, la gauche et les verts consolident leurs positions dans le paysage politique de la métropole, avec 55% des voix (contre 40% en 2014). Plus surprenant, à Québec, le vote vert a séduit 34% des électeurs et prend la tête (en 2014, la gauche alliée aux verts faisait 36%), alors que le vote de gauche s’écroule à moins de 7%. Les listes vertes trompeusement estampillées « Nicolas Hulot » ont fait beaucoup de mal aux listes Europe Écologie Les Verts (EELV) de Québec et Montréal. Si la liste EELV est en tête dans la Capitale-Nationale, la liste EELV de Montréal rate néanmoins la 1ère marche du podium.

À Montréal, Yan Chantrel, qui avait fait entendre la voix des Français du Québec, alors que le Gouvernement venait d’interdire l’entrée des ressortissants français dans l’Hexagone, est le grand gagnant de cette élection avec cinq élus (3 conseillers des Français de l’Étranger et 2 délégués).

LREM ne transforme pas l’essai des scrutins passés

La République en Marche, qui comptait bien cristalliser les scrutins présidentiel et législatif des dernières années et transformer l’essai localement, ne peut que constater les dégâts. Gênées par des listes dissidentes se réclamant du président Macron, les listes officielles de LREM ne font qu’un seul élu, à Québec.

À Montréal, c’est le candidat soutenu par un mystérieux « Comité de soutien des Français du Canada » qui sort habilement son épingle du jeu avec 2 élus (un conseiller + un délégué), et élimine le candidat officiel de LREM.

La droite s’écroule au Québec

Siphonné par le vote macroniste… l’abstention et les nouveaux électeurs, le vote pour la droite républicaine s’écroule. À Québec, la conseillère sortante est battue avec 11% des voix (30% en 2014). À Montréal, alors que la droite et le centre totalisaient 46% en 2014, ils tombent à 9%, avec une liste unique conduite par François Lubrina. C’est un revers cinglant pour le doyen de cette élection, habitué à de bien meilleurs scores.

À Québec, la liste associative termine en queue de peloton avec moins de 8% des voix. Son conseiller sortant, Yves Saliba, n’est pas réélu. Par contre, l’ASFE de l’éphémère sénateur, Jean-Pierre Bansard, fait un joli score en frôlant 20% des voix, portant ainsi un élu au conseil consulaire.

Succès du vote par internet

Malgré quelques couacs, que le ministère de l’Europe et des affaires étrangères ne manquera pas de rectifier, le vote par internet est l’autre grand gagnant de ce scrutin. À Québec, 87% des électeurs qui ont voté l’ont fait par internet. À Montréal, plus de 90% des votants se sont prévalus du vote électronique. Néanmoins, avec 14% de participation, ces élections illisibles, qui génèrent pourtant l’élection des conseillers à l’AFE et des sénateurs des Français de l’étranger, continuent d’être boudées des électeurs (13% en 2014).

Les résultats provisoires

Les résultats définitifs et officiels seront publiés le 31 mai sur les sites des consulats de France de Montréal et Québec

Vos élus à Montréal:

  • Conseillers des Français de l’étranger: Laurent Gonin, Yan Chantrel, Gwenaelle Lauquet, Anthony Lopez, Virginie Beaudet, Ramzi Sfeir, François Lubrina
  • Délégués consulaires: Mathilde Senaud, Fanny Ratisseau, Raphael Donnay, Florian Euzen, Lucie Imbeau

Vos élus à Québec:

  • Conseillers des Français de l’Étranger: Laetitia Bert, Guillaume Lecomte, Evelyne Diot, Arthur Silve

Laisser un commentaire