Les éditions du Passage publient l’oeuvre posthume de Réjean Ducharme

Les éditions du Passage continuent de surprendre : ce vendredi, elles présentent Le Lactume, un roman inédit de l’auteur québécois décédé il y a quatre jours, Réjean Ducharme, qui n’avait rien publié depuis 18 ans. Cette petite maison d’édition, fondée en 1999, se situe dans une ligne éditoriale qui ne s’est pas assagie avec le passage à l’âge de la maturité.

Par Alizée Calza et Mathias Chevalier

Le Lactume, œuvre inédite composée de 198 dessins et légendes sort aujourd’hui en librairies, quelques jours seulement après le départ de celui qui reste l’un des plus grands auteurs québécois. Cette publication historique s’accompagne d’une série d’événements rendant hommage au grand écrivain, dont un lancement-causerie, une exposition et une mise en lecture dans le cadre du Festival International de Littérature.

« Rester inclassable »

Quand on demande aux trois collaboratrices françaises de décrire la ligne éditoriale de leur maison d’édition, un mot ressort plus que les autres : « éclectique ». Difficile, en effet, de suivre le fil d’ariane qui relie l’ensemble des livres qui ont été publiés ces 18 dernières années, tous plus inclassables les uns que les autres.

De la poésie aux ouvrages de photographie, en passant par les livres de cuisine Toqué !, les Éditions du passage veulent « garder une vision ouverte » pour ne manquer aucune pépite. À long terme, leur objectif est de « rester inclassable ».

Pour la beauté du livre

Depuis leur fondation, les Éditions du passage sont avant tout un espace de rencontre, autant sur le plan humain qu’artistique. L’équipe permanente, composée de trois personnes, est multinationale : si la fondatrice est une québécoise pure laine, la responsable d’édition (Julie Clade) et l’adjointe à l’édition (Julia Ros) sont toutes les deux françaises.

Selon elles, ce qui compte dans la présentation d’un livre, c’est « l’authenticité ». Que ce soit pour un recueil de poésie, un « beau livre » ou encore un récit de vie, il faut en faire un objet séduisant dans sa totalité.

Leur catalogue est le fruit de rencontres artistiques variées qui caressent un objectif commun : « faire naître la beauté, le sens et la réflexion ». Pour Cécile Lazartigues-Chartier, consultante au développement des droits internationaux, il s’agit de « donner plus d’espace à l’exploration de l’être humain, sans non plus tomber dans le piège de la moralisation. »

Le Lactume. Inédit de Réjean Ducharme présenté par Rolf Puls , 248 pages, couverture souple avec rabats,
dessins en couleurs, 7 ½ x 10, 44.95 $, en librairie le 25 août 2017.

(crédit photo de Une: Alizée Calza)

Une réponse

  1. Cecile Lazartigues-Chartier
    Cecile Lazartigues-Chartier at |

    Pour en découvrir un peu plus sur Le Lactume… http://www.facebook.com/editionsdupassage/videos/1597890733574513/

    Reply

Laisser un commentaire