Dialogues des carmélites à l’Opéra de Montréal

Montréal, le 14 décembre – Pour la 3e production de sa saison, l’Opéra de Montréal propose un chef-d’œuvre du XXe siècle : Dialogues des carmélites, de Francis Poulenc, d’après la pièce de Georges Bernanos, un opéra en trois actes.

Ce récit bouleversant des carmélites, promises à la mort au temps de la Révolution française, offre à l’opéra français ses plus belles pages. La mise en scène de cet opéra est confiée à Serge Denoncourt, dont la dernière mise en scène lyrique (Les Feluettes) a remporté un vif succès tant de la critique que du public. Une nouvelle production signée Productions ODM Inc. à l’affiche les 28, 31 janvier, 2 et 4 février 2017, à 19 h 30 à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts.

La mezzo Mia Lennox prêtera sa riche voix aux tourments de la prieure Madame de Croissy, entourée de la soprano Marie-Josée Lord (Madame Lidoine), la mezzo Aidan Ferguson (mère Marie de l’Incarnation) et la soprano Magali Simard-Galdès (sœur Constance de Saint-Denis).

L’histoire

C’est l’histoire vraie des seize Carmélites de Compiègne guillotinées le 17 juillet 1794, marquant ainsi la fin de la Grande Terreur. Devenus œuvre de fiction, le Dialogues des carmélites met en scène Blanche de la Force, une jeune aristocrate entrée au couvent pour vaincre sa peur de la vie et son angoisse de la mort; la vie monacale la transfigurera. Fuyant d’abord le couvent pour échapper au martyre, elle rejoindra ses compagnes et montera sur l’échafaud, libérée et paisible.

Réservationswww.operademontreal.com/billets/billets-simples

(source: Opéra de Montréal) (crédit photo: Laurence Labat)

Laisser un commentaire