Dévoilement du nouveau parfum de la Maison Guerlain à Montréal

Pour la marque de luxe Guerlain, il est des parfums qui signent une époque. Shalimar était de ceux-là. Mon Guerlain, lancé à Montréal le 15 février dernier devant 400 personnes et disponible en magasin aujourd’hui, devrait porter la marque durant plusieurs années. C’est l’actrice américaine Angélina Jolie que le parfumeur a choisi comme muse pour son nouveau parfum.

Par Nathalie Simon-Clerc

« Il y a des parfums d’une vie et des parfums d’un moment. Mon Guerlain est le parfum d’une vie, c’est un parfum incroyable », s’enthousiasme William Lescure, le président de Guerlain Canada. La parfumerie française, créée en 1828 par Pierre-François-Pascal Guerlain, est aujourd’hui l’un des leaders dans son domaine. D’ailleurs, elle fait partie du groupe LVMH depuis 1994, mais était restée dans la famille Guerlain jusqu’à cette date.

Angelina Jolie, nouvelle muse de Guerlain Parfurmeur – Crédit: Guerlain

Guerlain Canada a fait les choses en grand pour présenter le dernier-né de la Maison : sept villes visitées, de Vancouver à Montréal, de Toronto à Calgary, devant plus de 1500 personnes. L’offensive du parfumeur français à l’international est manifeste. D’ailleurs, c’est l’actrice américaine Angélina Jolie qui portera le nouveau parfum. « Il est vraiment inspiré des femmes d’aujourd’hui », justifie M. Lescure. Selon le parfumeur de luxe, il existe un lien ancré dans la mémoire de l’actrice américaine, qui se souvient de l’attachement de sa mère pour une poudre Guerlain, parfumée à l’iris et à la violette.

Mais Guerlain, ce sont aussi des flacons, parfois aussi mythiques que la fragrance elle-même. Qui a oublié le célèbre flacon d’Eau de Cologne, créé au XIXe siècle, constellé de 69 abeilles, symboles de l’Empire? Le flacon quadrilobé de Mon Guerlain est inspiré d’un flacon imaginé par Gabriel Guerlain et réalisé par la Maison Baccarat en 1908. « Il rend hommage à la féminité, forte, libre et sensuelle », explique-t-on chez Guerlain.

Le parfum est une composition de vanille tahitensis de Papouasie-Nouvelle-Guinée, de lavande carla de la Drôme provençale, de jasmin Sambac de l’Inde du Sud et de santal album d’Australie, imaginée par Thierry Wasser, maître parfumeur Guerlain, le cinquième de l’histoire de la maison.

« On a tous une raison de se rappeler de Guerlain », assure le président de Guerlain Canada. Le parfumeur veut marquer son époque avec Mon Guerlain, et espère que l’on s’y réfèrera encore dans dix ans.

(crédit photo: Nathalie Simon-Clerc)

 

Catherine Feuillet, Consule générale de France à Montréal et William Lescure, président de Guerlain Canada lors du lancement de Mon Guerlain à Montréal. Crédit: Nathalie Simon-Clerc

Laisser un commentaire