Deux Français mis en cause par le Journal de Montréal

Montréal, le 15 février – Dans le dossier de l’exploration pétrolière d’Anticosti, le Journal de Montréal met en cause deux hommes d’affaires Français, Loïk Le Floch-Prigent, qui dirige  la société suisse Pilatus Energy, principal actionnaire de Pétrolia, et Jean-François Hénin, dirigeant de Maurel et Prom, et qui ont eu des démêlés avec la justice. Ces deux sociétés font partie du consortium choisi par le Gouvernement du Québec pour explorer et exploiter, s’il y a lieu, le pétrole de l’ile d’Anticosti.

Une réponse

  1. Claude Ader-Martin
    Claude Ader-Martin at |

    C’est vrai que en ce qui me concerne, je ne confierais pas mes intérêts à Monsieur Le Floch Prigent

    Reply

Laisser un commentaire