Deux artistes français à l’honneur au festival international Nuits d’Afrique à Montréal

Le 31 mai dernier, la programmation du 31ème Festival international Nuits d’Afrique (FINA) a été dévoilée à la presse, au théâtre Fairmount. Durant treize jours, Montréal va vivre au rythme de la diversité culturelle et de l’hybridité musicale dans une ambiance festive où plus de 700 artistes sont invités à monter sur scène. Du 11 au 23 Juillet, le FINA réunira plus de 35 pays différents sous la bannière de l’art et comptera, parmi eux, deux artistes français, qui ne sont plus à présenter.

Par Léa Villalba

Le Festival Nuits d’Afrique présente un volet en extérieur avec des activités pour tous, gratuites, et un volet en salle sur plusieurs scènes montréalaise. Pour les concerts en salle, le festival se divise en huit séries différentes dont la série Voix du monde, qui accueille des spectacles intimistes, au sein de la petite salle du Balattou. C’est dans cette ambiance chaleureuse et amicale, que le festival a proposé à l’artiste français Tété de se produire. L’auteur-compositeur-interprète d’origine sénégalaise et antillaise, n’abandonne jamais sa guitare. Il viendra donc à Montréal dévoiler son nouvel album Chronique de Pierrot lunaire. Folk, rock et blues seront au rendez-vous pour cet artiste complet et proche de son public, le 13 juillet prochain.

Dans sa série Grands Événements, le Festival Nuits d’Afrique met en avant des voix établies et reconnues dans le milieu de la chanson et propose au public des spectacles de grande envergure. On y retrouvera le français Ben l’Oncle Soul, qui, après six ans d’absence sur les scènes québécoises, revient à Montréal. Sur son dernier album Under my skin, paru fin 2016, l’artiste revisite les grands classiques de Franck Sinatra, qu’il transforme à la saveur reggae, hip-hop ou encore soul. Ben l’Oncle Soul sera donc présent au National le lundi 17 Juillet prochain pour offrir à son public une soirée aux influences variées et aux émotions garanties.

Pour sa 31ème édition, le Festival Nuits d’Afrique offrira donc aux montréalais une programmation unique, « branchée sur la diversité » et « sans frontières », comme l’a annoncé la porte-parole du festival. En plus des spectacles en salle qui accueillent des concerts de dancehall, de reggae, de musique camerounaise, vénézuélienne, brésilienne, jamaïcaine et j’en passe, le festival offrira des activités extérieures gratuites, du 18 au 23 juillet: Marché Tombouctou, village des enfants, ateliers de danse, de percussions mais aussi 26 groupes qui offriront des concerts gratuits dans le quartier des spectacles afin de faire danser toute la famille.

Un festival où chacun peut donc trouver son bonheur ! A ne pas manquer !

Le site du festival: www.festivalnuitsdafrique.com

(crédit photo de Une: Festival Nuit d’Afrique)

Laisser un commentaire