Desjardins propose des ateliers gratuits pour accompagner les nouveaux arrivants dans leur installation au Québec

Deux fois par mois, l’Équipe Nouveaux arrivants de Desjardins organise des ateliers-conférences gratuits afin d’accompagner les expatriés dans leur processus d’intégration. Système bancaire, marché immobilier, recherche d’emploi : une foule de thèmes sont abordés lors de ces rencontres. Jeudi dernier avait lieu un atelier sur l’entreprenariat en franchise. L’Outarde libérée a pris part à l’exercice et s’est entretenu avec Laurence Reynaud, responsable du développement des partenariats internationaux au sein de l’Équipe Nouveaux arrivants.

Par Sandrine Bourque, rédactrice en chef adjointe

C’est dans la succursale Desjardins – Centre-ville de Montréal, situés sur la rue Sainte-Catherine, qu’avait lieu jeudi soir l’atelier « Entreprendre en franchise : un modèle d’affaire adapté pour les nouveaux arrivants ». Animée par Xavier Chambron, le président et fondateur de Classe Affaires – une entreprise de conseil et d’accompagnement des entrepreneurs étrangers dans leur installation au Québec –, la session d’information se voulait l’occasion pour les participants de découvrir les avantages du modèle de la franchise, qui est celui de plus de 30% des entreprises de la province.

« La franchise est plus sécurisante pour les nouveaux arrivants parce qu’elle leur permet de se fondre dans un modèle préexistant avec des structures, une image de marque et des fournisseurs déjà bien établis », a fait valoir Xavier Chambron devant la dizaine de participants à l’atelier, en majorité des expatriés français, lors d’une présentation qui a duré un peu plus d’une heure. En entrevue avec L’Outarde libérée, Laurence Reynaud confirme : « les franchises sont un véritable accélérateur d’apprentissage, parce qu’elles permettent d’appréhender plus facilement le marché nord américain ».

Au terme de l’intervention, les participants ont eu l’occasion d’échanger autour des particularités propres au marché québécois. Valérie, une entrepreneure originaire de Bourge, a ainsi tenu à souligner qu’au Québec, « nous ne sommes pas en France, ni dans un DOM-TOM : nous sommes en Amérique du Nord, et c’est une toute autre réalité ». Intime et conviviale, la rencontre aura somme toutes permis à ses participants de s’initier à la réalité du marché québécois et, pour certains, de nourrir leur propre projet d’entrepreneur.

Favoriser l’intégration, le fil conducteur des ateliers

L’entreprenariat n’est que l’un des nombreux thèmes abordés dans le cadre de ces rencontres, organisées sur une base bimensuelle par l’Équipe Nouveaux arrivants de Desjardins depuis bientôt huit ans. Outre les classiques séances d’information sur le système bancaire ou le marché immobilier, « essentielles afin de bien comprendre le système économique », croit Laurence Reynaud, des thèmes tels que la recherche d’emploi, l’épargne ou la gestion interculturelle en entreprise figurent également parmi la programmation des ateliers.

« Notre objectif premier demeure d’aider les nouveaux arrivants à s’intégrer à la société québécoise », rappelle Mme Reynaud. Les ateliers se veulent ainsi des outils à disposition des nouveaux arrivants pour compléter leur compréhension du paysage économique et financier du Québec. « En tant que mouvement coopératif, Desjardins est un acteur important de la société québécoise, croit la jeune femme, elle-même originaire de France. Nous avons donc un rôle important à jouer dans l’intégration des nouveaux arrivants. C’est cette volonté assumée qui est derrière l’Équipe Nouveaux arrivants et derrière nos ateliers », ajoute-t-elle.

Une formule propice aux échanges

Les ateliers, qui rassemblent en moyenne entre dix et quinze participants, sont conçus pour favoriser les interactions. « Le format est plutôt intime, car nous voulons que ces rencontres soient propices aux échanges et à la discussion », explique Laurence Reynaud. « Nous voulons éviter que les participants écoutent l’atelier de façon anonyme et repartent sans avoir eu le temps de partager leur expérience personnelle ni de faire connaissance entre eux. »

Les partenaires changent à chaque atelier : selon le thème, un expert différent est invité à partager son savoir-faire au cours une intervention d’environ une heure. Une période d’échanges est aménagée au début de la soirée afin de permettre à chacun d’arriver à son rythme et de rencontrer les autres participants. Bien que les inscriptions soient réservées en priorité aux membres Desjardins, des places sont également accordées aux membres des organismes partenaires, qui changent à chaque atelier.

Pour en savoir plus sur les ateliers, vous pouvez communiquer avec Laurence Reynaud à l’adresse suivante : laurence.reynaud@desjardins.com

(crédit photo: Sandrine Bourque)

Laisser un commentaire