Bon-débarras, l’annuaire des ventes de garage créé par deux Français de Montréal

Julie et Pierre, arrivés il y a un an à Montréal, ont lancé il y a un mois le site « bon-debarras.ca », spécialisé en ventes de garage, de déménagement et de succession. En quelques semaines déjà, ils comptabilisent plus de 10 000 vues et plus de 1 000 utilisateurs. Un humble succès qui montre qu’ils ont créé là où il n’existait rien sur la toile québécoise.

Par Cédrelle Eymard

Portrait de famille

Julie, jeune maman trentenaire, est un peu « tombée dedans quand elle était petite ». Mère antiquaire, elle a longtemps été vendeuse et « chineuse » de brocantes lorsqu’elle était en France. « Je suis une passionnée. J’ai toujours adoré me lever à 6 heures du matin et aller trouver de vieux objets dans les brocantes » déclare Julie. Elle avait pour habitude entre autres de trouver de vieux jouets, de leur redonner vie et de les revendre. Cette faculté et envie de donner un second souffle aux objets, elle l’a importé à Montréal. « En France, je me suis pas mal servie du site « leboncoin » pour les achats ou les reventes. Je travaillais en communication-marketing dans l’assurance maladie en France, je ne pouvais pas trouver une job similaire ici et j’avais une forte envie de créer mon entreprise. En arrivant ici, j’ai alors cherché sur internet pour refaire ce que je faisais en France. Et je n’ai pas trouvé ». Cette jeune parisienne a compris rapidement, qu’ici, les ventes se font moins dans la rue, comme le système très développé de brocantes en France, mais plus à la maison, donc des ventes « plus difficiles à trouver ». Il n’en fallait pas plus pour qu’avec l’aide de son mari, mais aussi de développeurs web, elle imagine un site qui répertorie les ventes de garage, de déménagement et de succession. La programmation a eu lieu en septembre dernier et la mise en ligne début avril.

Le concept

En un clic, sur « bon-debarras.ca », chacun peut trouver, de manière géolocalisée, une vente où qu’elle soit. Loin du concept de ventes plus individuelles sur kijiji ou sur les groupes spécialisés sur facebook, le site est un véritable annuaire de trouvailles qui attirent autant les amateurs de brocantes, les passionnés de vintage ou les petits budgets qui cherchent à s’installer rapidement « pour pas cher ». « Bon-debarras.ca » est pratique, utile, gratuit et aussi très facile d’utilisation. Chacun peut émettre, gratuitement donc, une annonce ou chercher une vente. « Le concept qu’on a développé ici c’est vraiment les ventes à la maison. On a essayé de faciliter, aux gens, le processus de vente lorsqu’il y a un déménagement, une séparation, un décès ou tout autre évènement. Plutôt que de vendre les objets un par un. Les gens planifient une vente et la partagent sur le site » explique Julie. Particularité pour les annonceurs, ils peuvent, s’ils le souhaitent en fin de vente, donner leurs objets invendus avec l’option « zéro dollar ».

En quelques semaines déjà, plusieurs milliers de personnes sont venues consulter le site. « Les gens nous ont fait un très bon retour. Et on partage aussi beaucoup sur les réseaux sociaux, ce qui aide beaucoup la visibilité ». En outre, Julie partage des conseils de vente dans une rubrique sur le site mais aussi des articles sur la page facebook. Cela fait d’ailleurs cinq mois qu’elle entretient ces conseils « vente de garages » sur les réseaux sociaux, et doucement elle a amené les gens intéressés vers le site « bon-debarras.ca ». Le fameux ménage de printemps est une bonne occasion de découvrir et utiliser le site, tout autant que la danse des déménagements en juillet prochain. Avis aux chineurs !

 

Page facebook

https://www.facebook.com/profile.php?id=324356444601498&ref=br_rs

 

 

Laisser un commentaire