Damien Régnard répond favorablement… et se déclare candidat

Montréal, le 14 avril – Le Courrier de Floride indique aujourd’hui que Damien Régnard sera effectivement candidat à l’élection législatives de juin prochain.

Sur son site de campagne, le Conseiller à l’AFE pour les États-Unis indique vouloir être un « Un député qui enrichira de votre expérience les débats de l’Assemblée nationale ». Il se présente comme « le candidat de la droite en Amérique du Nord (…) un Français de l’étranger établi ici comme vous. » Comme le souligne le Courrier de Floride, « Même si Frédéric Lefebvre part favori, la candidature Régnard est importante, car cette fois-ci il n’y aura pas de vote électronique, ce qui pourrait favoriser les candidats bien implanté dans les grandes villes, là où les Français auront plus de facilités pour aller voter. » Toutefois, un candidat labellisé « Émmanuel Macron », implanté localement lui-aussi, pourrait brouiller les cartes de la droite pour cette élection.

Cette candidature fait suite à un appel lancé par des personnalités d’Amérique du nord, qui ne mâchent pas leurs mots envers le député sortant, Frédéric Lefebvre, et dont nous faisions état hier dans nos colonnes. Au sein des Républicains d’Amérique du nord, des voix s’élèvent sur sa « présence », son implication dans la campagne de François Fillon voire sa légitimité.

Damien Régnard est établi en Louisiane depuis plus de 20 ans avec sa famille ou il est chef d’entreprise.

En 2013, lors de l’élection législative partielle, il était arrivé en 3e position avec 12.67% des voix, et s’était désisté en faveur de Frédéric Lefebvre.

 

 

Une réponse

  1. Stolz
    Stolz at |

    Damien Regarde ne s’est pas désisté en 2013, il n’était pas qualifié pour le 2ème tour. Par contre il a effectivement apporté son soutien pour Frédéric Lefebvre.

    Reply

Laisser un commentaire