Culture : le ministre français Franck Riester en visite à Montréal

Dans le cadre de son voyage à Montréal les 9 et 10 octobre, le ministre français de la Culture Franck Riester a remis la Légion d’Honneur à Nathalie Bondil, directrice générale du Musée des Beaux-Arts de la métropole.

Photo de Romain Lambic

Franck Riester, ministre français de la Culture et des Communications, était en déplacement au Canada du 9 au 11 octobre pour visiter plusieurs lieux culturels et remettre plusieurs distinctions. Dès son arrivée à Montréal au soir du 9 octobre, il a visité le Musée des Beaux Arts et remis la Légion d’Honneur à sa directrice générale, Nathalie Bondil.

Table ronde sur la francophonie dans les jeux vidéos

Le 10 octobre, Franck Riester a dans un premier temps visité Zú, un incubateur et une organisation à but non lucratif dont la mission est de « rassembler, soutenir et propulser les créatifs dans le secteur du divertissement ». Après y avoir rencontré de jeunes entreprises, le ministre français a participé à une table ronde ayant pour thème la francophonie dans les jeux vidéos. En fin de matinée, il a visité le Musée Pointe-à-Callière sous l’égide de sa directrice, Francine Lelièvre (au centre sur la photo), accompagné de Sophie Lagoutte, Consule générale de France à Montréal, Nathalie Roy, ministre Québécoise de la Culture et des Communications, Christian Faure, meilleur ouvrier de France et Magda Popeanu, Responsable de la culture et de la diversité montréalaise (de droite à gauche).

Visite de la Télévision Francophone de l’Ontario

Franck Riester a pris ensuite la direction de Toronto. Après avoir visité la plateforme sociale d’écriture Wattpad et la bibliothèque publique, il a remis à Christopher Butcher, directeur et fondateur du Toronto Comic Arts, les insignes de chevalier dans l’ordre des Arts et des Lettres. Il a conclu la journée du 10 octobre avec un discours à la Chambre de commerce française à Toronto. Pour son dernier jour au Canada, le ministre français a visité les locaux de la Télévision Francophone de l’Ontario et participé à la Biennale d’art contemporain, avant de décoller à New-York à la rencontre de mécènes de la culture française.

Laisser un commentaire