Covid-19 : Les Français ont-ils droit à la PCU ?

Pour aider les travailleurs et les entreprises à faire face aux difficultés financières provoquées par la crise de la Covid-19, Justin Trudeau a annoncé il y a quelques semaines la mise en place d’une Prestation canadienne d’urgence (PCU). Les résidents français au Canada sont-ils éligibles à cette aide ?

2 000$ d’aide pendant 4 mois

« Le gouvernement du Canada prend des mesures importantes, immédiates et efficaces pour protéger la population et l’économie canadienne contre les répercussions de la pandémie mondiale de Covid‑19. Aucun Canadien ne devrait avoir à choisir entre protéger sa santé, se nourrir, payer ses médicaments ou prendre soin d’un membre de sa famille ». C’est ce qu’a indiqué, le 25 mars 2020, le ministère des Finances canadien, Bill Morneau, alors que la crise de la Covid-19 commençait à prendre de l’ampleur au Canada. C’est ainsi qu’a été mise en place de la Prestation canadienne d’urgence (PCU). Depuis lors, la mesure a été adaptée en fonction des situations de chacun, et, sous certaines conditions, les résidents temporaires ou permanents étrangers peuvent percevoir la PCU.

L’objectif premier de la PCU est de permettre aux travailleurs qui ont perdu leur emploi ou qui tombent malades de pouvoir couvrir les dépenses quotidiennes avec une allocation mensuelle de 2 000$ par mois pendant quatre mois maximum. « La PCU s’appliquerait aux salariés de même qu’aux travailleurs contractuels et aux travailleurs autonomes qui ne seraient autrement pas admissibles à l’assurance-emploi », précise le ministère des Finances. Les travailleurs qui ont toujours un emploi, mais qui ne perçoivent plus aucun revenus en raison de l’interruption des activités de leur entreprise à cause du virus, sont également concernés.

Les résidents français admissibles, à quelques conditions

Si le ministère s’adresse principalement aux Canadiens, les résidents permanents ou temporaires étrangers, et en l’occurrence Français, sont également éligibles à la PCU sous conditions. Ainsi, selon le gouvernement canadien, la prestation est accessible : aux travailleurs d’au moins 15 ans vivant au Canada ; qui ont cessé de travailler en raison de la Covid-19, sont admissibles aux prestations régulières ou de maladie de l’assurance-emploi, ou ont épuisé leur prestation d’assurance-emploi entre le 29 décembre 2019 et le 3 octobre 2020 ; qui ont gagné un revenu d’emploi ou un revenu de travail indépendant d’au moins 5 000 dollars en 2019 ou dans les 12 mois précédent la date de leur demande ; n’ont pas quitté leur emploi volontairement.

C’est auprès de l’Agence du revenu du Canada (ARC) qu’il faut effectuer les démarches (en ligne ou par téléphone) et constituer son dossier pour recevoir, automatiquement, l’aide d’urgence canadienne, en remplissant toutes les conditions. Attention, si vous êtes récemment arrivé au Canada, il est indispensable d’effectuer sa première déclaration de revenus afin que votre dossier soit enregistré à l’ARC et ainsi recevoir la PCU – par virement ou par chèque. Lorsque vous faites la demande de PCU pour la première fois, vous devez être sûr que « pendant au moins 14 jours de suite au cours de la période de quatre semaines pour laquelle vous faites une demande, vous ne vous attendez pas à recevoir plus de 1 000 $ (avant impôts) en revenus d’emploi ou en revenus d’un travail indépendant », détaille le gouvernement sur sa plateforme en ligne dédiée à la PCU.

Les étudiants étrangers ont leur propre PCU

Depuis le 29 avril, les étudiants étrangers ont droit à la Prestation canadienne d’urgence pour étudiants (PCUE), qui s’adresse notamment à celles et ceux qui ont perdu leur possibilité d’emploi en raison de la Covid-19. Les étudiants étant inscrits au Cégep ou à l’université, ainsi que ceux qui ont obtenu un diplôme après décembre 2019 et les étudiants en secondaire inscrits à un programme d’études supérieures à partir de septembre pourront percevoir 1250 dollars par mois. Ce revenu peut aller jusqu’à 2000 dollars pour les étudiants ou les diplômés ayant des personnes à charge ou qui vivent avec un handicap. La PCUE est destinée à ceux qui ne sont pas éligibles à la PCU ou à l’assurance-emploi.

Par ailleurs, la RAMQ a précisé hier qu’elle prolongeait de six mois la couverture des travailleurs étrangers temporaires installés au Québec qui ne peuvent renouveler leur statut en raison de la crise sanitaire.

Laisser un commentaire