Coupe du monde de football au Canada : Les Françaises rêvent du titre suprême

Dans deux semaines, le Canada s’apprête à accueillir l’une des compétitions de football (soccer) les plus prestigieuses, la Coupe du monde féminine. L’élite mondiale de ce sport féminin de plus en plus populaire, se disputera le titre suprême du 6 juin au 5 juillet à travers le pays.

Il y a bientôt 17 ans, l’équipe de France de Didier Deschamps devenait championne du monde au Stade de France, et par là-même, accrochait sa première étoile au maillot bleu. Pour relater cette conquête qui a fait vibrer l’Hexagone, Stéphane Meunier a réalisé « Les yeux dans les Bleus » en 1998, qui raconte en images le parcours de cette équipe de France devenue mythique. Ce film sera présenté à Montréal dans le cadre du festival Pitchfest, le 24 mai à 20h30. Ce même dimanche à 13h30, le film de Farid Haroud réalisé en 2012 et intitulé « Un vrai sport de Gonzesses », sera projeté dans le cadre de ce festival (voir bande-annonce).

Car depuis quelques années, c’est l’équipe de France féminine qui commence à conquérir le cœur des « supporters de foot », de tous les sexes. Plus technique, plus agréable, plus fluide, moins violent, les qualificatifs fusent pour décrire un sport si masculin en Europe et si féminin en Amérique, mais qui plaît à tous.

L’équipe de France des Renard, Nécib, Thiney ou Le Sommer, et entraînée par l’ancien gardien de but international Philippe Bergeroo, se classe dans l’élite mondiale, et fait même figure de favorite pour la Coupe du monde 2015. Lors des Jeux olympiques de 2012, battues en demi-finales par le Japon, les Françaises ont échoué de peu devant le Canada pour la médaille de bronze. Depuis l’équipe française qui a encore progressé, pourrait disputer le trophée mondial avec les États-Unis, le Canada, l’Allemagne ou encore le Japon.

Un mois de Coupe du monde au Canada

Alors que Montréal a vibré en bleu ces dernières semaines, au rythme de l’Impact qui a bien failli remporter le trophée de la Concacaf, les supporters s’apprêtent maintenant à revêtir leur maillot national.

Le 6 juin prochain, le coup d’envoi du premier match de la coupe du monde sera donné à Edmonton (Alberta). Le Canada, l’une des équipes favorites, encore emmenée par Christine Sinclair, affrontera la Chine. Pas moins de 24 équipes issues de six continents viendront s’affronter dans six villes canadiennes : Vancouver, Edmonton, Winnipeg, Ottawa, Montréal et Moncton. Des nations confirmées du football, comme le Brésil, l’Allemagne, la France, l’Angleterre, l’Espagne, ainsi que le Cameroun, le Nigeria, ou la Côte-d’Ivoire, côtoieront des équipes habituellement plus discrètes comme la Thaïlande, la Chine ou la Nouvelle-Zélande.

L’équipe de France, tête de série du groupe F, arrivera à Montréal le 31 mai, et sera en stage à Laval jusqu’au 5 juin.

Puis l’équipe disputera son premier match à Moncton le 9 juin face à l’Angleterre. Le 13 juin, les Françaises joueront contre la Colombie à Moncton, et le 17 juin contre le Mexique à Ottawa. En cas de qualifications, on pourrait retrouver les Françaises à Montréal en huitièmes, quarts et demi-finales. Ambiance survoltée assurée, puisqu’il semblerait que les supporters français du Québec s’organisent … à suivre


Le film #objectifcanada par ffftv

(photo : www.fff.fr/minisite/objectif-canada/)

Laisser un commentaire