L’autre voix de la FFE du Parti socialiste

Montréal, le 24 décembre – Alors que le gouvernement de Manuel Valls s’apprête à présenter une réforme constitutionnelle incluant la controversée déchéance de la nationalité française pour les binationaux, la Fédération des Français de l’étranger du Parti socialiste, dont le numéro 2 est montréalais, fait entendre une autre voix. Elle « condamne le choix d’étendre la déchéance de nationalité aux binationaux nés Français » et précise : « C’est une mesure inutile qui ne dissuadera aucun terroriste de passer à l’acte. »

Laisser un commentaire