Le comité canadien LREM condamne les violences sur ses militants de Montréal

Montréal, le 19 avril – La République en Marche (LREM) Canada a indiqué dans un communiqué, qu’elle condamnait avec la plus grande fermeté les violences dont ont été victimes les membres du comité de Montréal la semaine dernière.

En effet, le 12 avril dernier, alors que les membres de la section montréalaise de LREM se réunissait vers 19h, au restaurant La Petite Marche, sur la rue Saint-Denis, une quinzaine d’individus cagoulés ont fait irruption. Ils ont critiqué avec agressivité les réformes du gouvernement et lancé des tracts de soutien aux mouvements des cheminots, de certaines universités et des paysans, citant explicitement les collectifs de l’Université de Tolbiac et les Zones à défendre (ZAD).

De plus, certains marcheurs ont été physiquement agressés dans des bousculades, par des jets de chaises et des bombes au poivre. Le restaurant n’étant par ailleurs pas privatisé pour l’occasion, de nombreux autres clients, dont des enfants, ont été témoins de ces actes.

Christophe Castaner, secrétaire d’Etat et délégué général de LREM, a condamné cette «agression intolérable» et a ajouté: «J’apporte tout mon soutien à nos adhérents victimes de ces violences et au comité de Montréal choqué par ces actes».

Une enquête de police a été ouverte pour permettre de déterminer les circonstances et les personnes impliquées.

(source: La République en Marche Canada)

Laisser un commentaire