Le Collège Marie-de-France de Montréal, établissement pilote du projet ADN

Les élèves de Seconde du Collège Marie-de-France vont bénéficier du projet ADN, un programme pilote d’échanges scolaires destiné aux jeunes fréquentant les lycées du réseau AEFE (Agence pour l’Enseignement Français à l’Étranger), qui permet aux lycéens éligibles d’effectuer une partie de leur année scolaire dans un autre établissement du réseau mondial.

Par Nathalie Simon-Clerc

Le réseau d’enseignement français à l’étranger compte 492 établissements dans 137 pays et accueille près de 350 000 élèves. Les lycéens montréalais vont avoir le choix pour participer au projet ADN, même si cette année, 16 établissements pilote seulement ont été retenus. Parmi eux, le Collège Marie-de-France de Montréal (CIMF). « Ils auront ainsi l’opportunité d’enrichir leur parcours par l’immersion dans un nouvel environnement scolaire et linguistique ainsi que par la découverte d’un autre pays et d’une autre culture. », explique Christophe Bouchard, directeur de l’AEFE.

Le projet ADN tire son nom de l’exploratrice français Alexandra David-Néel, morte à 101 ans en 1969, et qui fut la première femme d’origine européenne à séjourner au Tibet en 1924.

Le monde, comme salle de classe…

Le collège international Marie de France, est l’un des 16 établissements retenus pour prendre part au projet. Les établissements sélectionnés ont été choisis aux quatre coins de la planète, mais toujours en fonction de l’environnement sécuritaire qu’ils offrent. Les élèves pourront choisir Valence, Berlin, Singapour, Bogota, ou encore Pékin, pour participer à cet « érasmus » de l’enseignement français à l’étranger.

Les lycéens participants seront sélectionnés sur dossier scolaire mais également en fonction de leur personnalité. Leur séjour s’étalera sur le deuxième trimestre et ils seront hébergés dans des familles d’accueil locales. De son côté, le Collège Marie-de-France accueillera une dizaine de lycéens d’ailleurs.

Si le projet ADN fonctionne bien dans sa version pilote, l’AEFE pourrait l’étendre à l’ensemble des établissements dans les années qui viennent.

La plate-forme AGORA (Alliance Générations Orientations Réseau AEFE), espace collaboratif virtuel, qui permet de faire communiquer élèves et anciens élèves des lycées français de toutes les régions du monde, devient également le dispositif-support du projet ADN. Lancé initialement sur la zone Asie-Pacifique en 2013, ce réseau se déploiera progressivement sur l’ensemble des zones du réseau AEFE à cette rentrée 2017. 

Les élèves concernés pourront postuler dès ce mois d’octobre sur: www.agora-aefe.fr

Les 15 autres établissements pilote:

  • Lycée français de Berlin
  • Lycée Concordet de Sydney
  • Lycée français Jean-Monnet de Bruxelles
  • Lycée français de Hong-Kong
  • Lycée français de Pékin
  • Lycée Louis-Pasteur en Colombie
  • Lycée français de Madrid
  • Lycée français de Valence
  • Lycée Eugène Delacroix en Grèce
  • Lycée Albert-Camus de Conakry
  • Lycée français de Tokyo
  • Collège protestant au Liban
  • Lycée Descartes de Rabat
  • Lycée Charles-Lepierre de Lisbonne
  • Lycée français de Singapore

(crédit photo: Archives l’Outarde Libérée)

Laisser un commentaire