Christophe Bouchard veut développer le consulat électronique

Montréal, le 7 avril – Le 20 mars dernier. le directeur des Français de l’étranger, Christophe Bouchard, a dressé les grandes lignes de ce que pourrait être le e-consulat dans les années qui viennent, devant l’Assemblée des Français de l’Étranger (AFE).  » Il faut qu’un maximum de démarches puissent être effectuées sans que l’usager ne doive se déplacer « , assure-t-il.

Trois mesures-phares doivent être mises en oeuvre dans les trois années qui viennent :

– En 2015, l’inscription en ligne au registre du consulat pour encourager les Français de l’étranger à s’inscrire et à signaler leur départ, ce qui permettra d’avoir une image plus précise de la communauté française.
– En 2017, un nouveau système de vote par internet, tenant évidemment compte des imperfections relevées lors des derniers scrutins.
– En 2018, la mise en place du registre électronique de l’état civil. Une véritable révolution qui préfigure la mort du papier.

(source : Infolettre d’Olivier Cadic)

Laisser un commentaire