Chassol revisite un poème de Leonard Cohen au MAC

Montréal, le 19 mars – Plus que quelques jours pour voir la magnifique exposition consacrée à Leonard Cohen, au Musée d’Art Contemporain de Montréal (MAC). De pièce en pièce, l’exposition nous plonge dans l’univers poétique et musical de l’auteur-compositeur-interprète montréalais disparu en novembre 2016, ou l’on découvre l’immensité de son héritage.

Parmi les artistes retenus pour lui rendre hommage, le Français Christophe Chassol, auteur de nombreuses pièces audiovisuelles, qui signe Cuba in Cohen, une oeuvre audiovisuelle. L’artiste français jongle avec les images et les mots de Cohen pour créer un motif rythmique en sons et en images sur le poème « The only tourist in Havana » de et lu par Leonard Cohen. L’oeuvre dure 20 minutes.

« Cuba in Cohen remixe, met en partition et harmonise un extrait de Leonard Cohen récitant son poème « The only tourist in Havana turns his thoughts homeward» (Flowers for Hitler, 1964), extrait puisé dans le court métrage de l’Office national du film du Canada Mesdames et messieurs, M. Leonard Cohen, de 1965. Lors de sa résidence au «Studio Venezia» de Xavier Veilhan, soit le pavillon français de la 57e Biennale de Venise, le compositeur et pianiste français Christophe Chassol a mis en partition le poème ainsi harmonisé et l’a fait réinterpréter par plusieurs chanteurs. » (extrait du magazine mensuel du MAC consacé à Léonard Cohen).

Exposition au MAC de Montréal, jusqu’au 9 avril 2018: https://macm.org/expositions/leonard-cohen/

(crédit photo: Facebook Christophe Chassol)

À lire aussi:

Lou Doillon, partie prenante de l’exposition Léonard Cohen

 

Laisser un commentaire