Annonce de la programmation des célébrations du 50e anniversaire de l’OFQJ

La programmation spéciale célébrant le 50ème anniversaire de l’Office Franco-Québécois pour la Jeunesse (OFQJ) a été dévoilée en fin de semaine dernière à Montréal. En un demi-siècle, plus de 150 000 jeunes ont tissé ce réseau d’amitié franco-québécois si particulier. De part et d’autre de l’Atlantique, des évènements sont prévus durant l’année 2018, dont le point d’orgue au Québec, sera le Grand gala de l’excellence et de l’amitié franco-québécoises qui se tiendra au Centre des congrès de Québec le 7 octobre.

Par Nathalie Simon-Clerc

Qu’ont en commun Dany Laferrière, Pauline Marois et Christine St-Pierre ? Ils sont tous des « anciens participants » de l’OFQJ. Aujourd’hui coprésidente du comité d’honneur du 50e anniversaire et ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Christine St-Pierre, présente à la cérémonie, a souligné que « La mobilité jeunesse est résolument ancrée dans la Politique québécoise de la jeunesse 2030 et la nouvelle politique internationale du Québec » elle a ajouté que « le soutien apporté à l’OFQJ illustre bien la détermination du Gouvernement à poursuivre l’adaptation de notre société à un monde en constante mouvance en s’appuyant sur notre jeunesse, en lui faisant confiance et en l’outillant pour l’avenir ».

150 000 jeunes Français et Québécois…

Initié par le Général de Gaulle en 1967 lors de sa visite au Québec, l’OFQJ voit le jour le 9 février 1968. Depuis, des centaines d’actions ont été initiées et quelque 150 000 jeunes entre 18 à 35 ans ont pu traverser l’Atlantique pour créer des partenariats. Pour Michel Robitaille, secrétaire général de l’OFQJ, ce cinquantième « célèbre la réussite personnelle et professionnelle de 150 000 jeunes qui ont fait confiance à l’OFQJ pour ce qui fut, dans plusieurs cas, une première expérience de mobilité internationale qui a marqué de façon positive leurs parcours professionnels ». 

« À travers des programmes axés sur le développement et le perfectionnement professionnel touchant les secteurs économique, culturel, académique et social, l’OFQJ encourage le développement professionnel et l’employabilité des jeunes adultes de tout statut social. », explique t-on dans l’organisation franco-québécoise. L’OFQJ enorgueillit d’avoir développé « une compétence unique pour l’accompagnement des jeunes dans leurs projets de mobilité entre la France et le Québec. » Depuis les années 2000, l’OFQJ se tourne également vers la francophonie, au delà de la France et du Québec.

Des dizaines d’évènements…

Les festivités du 50e anniversaire de l’OFQJ se déclineront au Québec, en France et dans le monde francophone à travers des événements initiés par l’OFQJ et ses partenaires de longue date. Au Québec, la Fédération des cégeps, Cinémania, le Festival du Film de l’Outaouais, le Festival international de la chanson de Granby, le Laboratoire d’agriculture urbaine, le Rassemblement des jeunes chambres de commerce du Québec, le réseau M et la semaine numérique de Québec sont parmi les partenaires qui célébreront l’anniversaire.

Le comité d’honneur des célébrations du 50e anniversaire est co-présidé par Christine St-Pierre et Jean-Michel Blanquer, Ministre de l’Éducation nationale de la République française.

La cérémonie de lancement a aussi donné lieu à l’ouverture de deux lettres mises sous scellé en 1993 dans le cadre d’un concours épistolaire « Lettres à un enfant qui aura 25 ans… dans 25 ans ». Ce concours avait été organisé, en partenariat avec la Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ), dans le cadre du 25e anniversaire de l’OFQJ. Pour l’occasion, l’artiste et romancière Guylaine Saucier, lauréate du concours en 1993, a lu la lettre qui lui avait mérité de se rendre au Salon du livre du Mans, en France, et de voir conservé son écrit aux côtés de correspondances illustres d’écrivains québécois tels Émile Nelligan. Une nouvelle édition de ce concours a été lancée sous le même thème.

(source et crédit photo: OFQJ)

Photo de Une: Michel Robitaille, secrétaire général de l’OFQJ et Christine St-Pierre, ministre des Relations internationales et de la Francophonie, entourés de participants et partenaires, ont donné le coup d’envoi des célébrations du 50e anniversaire de l’OFQJ.

Le site de l’OFQJ: http://50ans.ofqj.org/evenements

Laisser un commentaire