Le cardiogoal arrive au Québec

Le cardiogoal a débarqué à Trois-Rivières en Mauricie à la fin du mois d’août. Inventé par Ludovic Wampouille, un sapeur-pompier français, ce nouveau sport collectif a séduit le nord de la France depuis plusieurs années, puisque six ligues adultes sont déjà en place. Son créateur était en Mauricie le mois dernier, et il espère bien conquérir le Québec.

Ludovic Wampouille était à l’Université du Québec à Trois-Rivières à la fin du mois d’août, pour présenter un atelier de Cardiogoal.

Ce nouveau sport collectif oppose deux équipes de six joueurs. Quatre joueurs sont sur le terrain, d’une dimension de 28 mètres de long sur 15 mètres de large. Les joueurs doivent effectuer des passes en avant seulement, avec un ballon ou un frisbee, et loger l’objet dans des cibles verticales située à chaque extrémité du terrain, è une hauteur de trois mètres. Chaque cible correspond à un nombre de points : rouge : 15 points, bleu : 10 points, jaune : 5 points. L’équipe qui a engrangé le plus de points a gagné la partie.

Le cardiogal s’adresse à des sportifs de tous âges (à partir de 7 ans), mais peut surtout combiner des équipes mixtes. Seule l’habileté peut faire la différence. Mais c’est un sport aussi adapté pour les personnes à mobilité réduite, puisque le Cardiogoal peut se pratiquer dans un fauteuil. Ludovic Vampouille a d’ailleurs créé un règlement pour le « cardiogoal fauteuil ». Il voudrait développer ce nouveau sport avec l’Éducation nationale en France.

Le président de la Ligue de Cardiogoal s’est inspiré du test du Luc-léger (test annuel des sapeurs-pompiers) et de différents sports collectifs avant d’accoucher du Cardiogoal au bout d’une année de travail. « Ce test annuel, qui évalue les capacités physiques des sapeurs-pompiers, est la base de l’échauffement du cardiogoal », précise le Sergent Ludovic Wampouille.

C’est la première fois qu’un sport collectif est ainsi créé en France. Après avoir contacté les pays francophones au début de 2014, c’est finalement le Québec qui a répondu à l’appel. Le créateur a laissé ses installations à l’UQTR avant de s’envoler pour la France.

(Source : YouTube – Cardiogoal – Ludovic Wampouille)

(photo : www.cardiogoal.fr)

Laisser un commentaire