Bref, ils étaient à Montréal…

Dans le cadre du Zoofest à Montréal, les humoristes de la mythique série Canal Plus « Bref » étaient réunis pour un gala spécial. L’occasion de retrouver ceux qui nous ont fait rire à travers nos écrans de télévision pendant des mois.

Par Manon Lefevre-Mons

Kyan Khojandi, Bérengère Krief, Baptiste Lecaplain, Shirley Souagnon, Navo et Yacine Belhousse se sont donné rendez-vous cette année pour partager leur amour du stand-up avec le public montréalais. Officiellement ils ne devaient être à l’affiche de Bref que pour trois dates, mais le succès étant au rendez-vous, Zoofest n’a pas hésité une seconde à proposer trois autres dates supplémentaires. Il est vrai que l’ambiance de ce spectacle était à la hauteur des attentes du public. De la générosité à n’en plus finir, de l’émotion, des moments de partage entre les artistes et le public qui ont rapidement laissé une impression de soirée entre amis. Les six humoristes sont montés sur scène à tour de rôle, enchaînant les blagues dans différents styles. On notera la prestation de Kyan Khojandi au violon avec Navo, qui a épaté le public par sa maîtrise de l’instrument.

Conrad_Vitasse_L'Outarde_Libérée_Bref-11Bérangère Krief avec son visage angélique aurait pu perturber le public avec son passage sur le caca, mais sa spontanéité et sa joie de vivre rendent le sujet beaucoup plus drôle et intéressant. Baptiste Lecaplain est étonnant de vivacité et d’inventivité, on aurait aimé en voir plus ! Quant à Yacine Belhousse, ses chansons humoristiques viennent ajouter une touche gaie à cet ensemble déjà très agréable.

La vraie surprise réside dans la présence de Shirley Souagnon. Ancienne du Jamel Comedy Club, elle a un humour grinçant, personnel, qui touche à sa vie, mais aussi à l’actualité. Elle nous aura attrapés dans ses filets, sincère jusqu’à la dernière seconde. Le gala de Bref aura séduit son public sans difficulté, public qui attendait systématiquement à la sortie pour un petit selfie collector avec les artistes. Bref, merci !

(crédit photo : Conrad Vitasse)

Laisser un commentaire