Bonne journée de la Francophonie !

Aujourd’hui la Francophonie sera célébrée partout dans le monde, par 225 millions de francophones, réparties sur cinq continents. Cette année, c’est le thème « Francophonie et jeunes talents » qui a été retenu, pour rendre hommage au talent des jeunes francophones, notamment dans des domaines innovants. Au Québec et en France, berceau de la langue française, les festivités battent leur plein.

« La Francophonie, c’est vouloir susciter les jeunes vocations, révéler les jeunes talents pour s’adjoindre leurs compétences. La Francophonie, c’est donc avoir l’audace de penser que nous avons ensemble une emprise sur notre destinée commune  », a rappelé Abdou Diouf, secrétaire général de la Francophonie dans son message adressé aux Francophones. Il est à Paris aujourd’hui pour présider la cérémonie officielle de la Francophonie.

A cette occasion, l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) rendra hommage à travers une exposition, aux Manuscrits de Tombouctou qui témoignent de la richesse de l’Empire Songhaï du Mali et de l’encyclopédisme de l’Islam dans les royaumes antiques de l’Afrique. L’organisation met en oeuvre des actions pour la sauvegarde du patrimoine culturel francophone, notamment dans le cadre des travaux de numérisation des patrimoines culturels du Sud.

Plus près de nous au Québec, l’Office québécois de la langue française orchestre les activités de la Francofête 2014. La grande dictée nationale Québec-France a réuni de nombreux amoureux de la langue de Molière dimanche dernier, pour plancher sur la dictée Tourismots, lue cette année par le champion cycliste David Veilleux. Le collectif Impératif français, rappelle de son côté que la francophonie est une histoire d’amour et une passion. Le Centre de la Francophonie des Amériques profite de l’occasion pour présenter La Souillonne, œuvre théâtrale sur la réalité franco-américaine et la francophonie des Amériques, dans six municipalités du Québec. Apparentée à la célèbre Sagouine d’Antonine Maillet, la Souillonne se « débourre le cœur » à l’occasion d’un monologue de 45 minutes, qui raconte le destin parfois accablant du million de Québécois, qui ont quitté le Québec à la fin du 19e siècle pour trouver refuge dans les filatures de coton de la Nouvelle-Angleterre.

L’OIF est la seule organisation gouvernementale multilatérale dont le Québec est membre à part entière. Il est l’un des cinq principaux bailleurs de fonds et considéré comme l’un des membres les plus actifs. En 2012, le Québec soutenait le fonctionnement et la réalisation de la programmation de la Francophonie institutionnelle à hauteur de 15 millions de dollars.

En France, comme chaque année, de nombreuses activités seront organisées au cours de la semaine de la Francophonie, et notamment la bataille des 10 mots.

En Amérique du nord, huit millions de francophones doivent défendre leur langue au quotidien dans un environnement de plus de 320 millions d’anglophones. La Francophonies rassemble près de 225 millions de personnes réparties dans 75 États, et représente 3% de la population mondiale. La Francophonie, c’est aussi 779 établissements francophones d’enseignement supérieur et de recherche répartis dans 94 pays.

 

Le message d’Abdou Diouf :

Laisser un commentaire