Bacary Sagna: un défenseur d’expérience à l’Impact

Damien Meunier, journaliste sportif

Depuis la saga Jimmy Briand, les partisans désespéraient de ne pas voir évoluer l’effectif du Bleu, Blanc, Noir avant la date limite des transferts en MLS, mercredi soir. Mais dans la soirée, le club a annoncé la venue de Bacary Sagna, ancien international tricolore qui permettra de renforcer la défensive montréalaise.

Une progression linéaire en club

Originaire de Sens en Bourgogne, Sagna intègre logiquement un des meilleurs centres de formation du pays à savoir celui de l’AJ Auxerre. Sous les ordres de Guy Roux, il progresse et devient titulaire en défense. Lors de sa première saison, il remporte la Coupe de France aux dépens de Sedan et découvre la coupe d’Europe. Grâce à ses bonnes performances en France, il rejoint Arsenal pour évoluer sous les ordres d’Arsène Wenger, l’ancien mentor de Rémi Garde.

Avec les Gunners, il découvre les joies du buteur en trouvant le fond des filets à cinq reprises. En Angleterre, il devient l’une des références mondiales à son poste. Il est élu plusieurs fois dans l’équipe type de la saison de Premier League. C’est aussi sous le maillot rouge des Londoniens qu’il découvre l’équipe de France en 2007. Après la retraite de Willy Sagnol, Sagna prend la place de titulaire pour la calamiteuse Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud.

Blessures, transfert à City et retour en bleu

Alors qu’il continue les bonnes performances, tant en club qu’en sélection, il se fracture le péroné en championnat en 2011 lors d’un derby contre Tottenham. Après être revenu quatre mois plus tard, il se blesse de nouveau et doit déclarer forfait pour la fin de saison et l’Euro 2012.

Il revient au jeu en octobre 2012 avec les Gunners et remporte la FA Cup. Il lui reste encore deux saisons à Londres avant d’aller à Manchester pour rejoindre les Citizens de City après sept ans de bons et loyaux services. Même s’il joue peu la première saison, il devient titulaire du poste et reste trois ans dans le nord de l’Angleterre. Avec City, il remportera un nouveau trophée lors de la Coupe de la Ligue 2016.

Parallèlement, il perd sa place de titulaire en défense de l’équipe de France. Cependant, il est appelé en tant que suppléant par Didier Deschamps pour son expérience pour le mondial 2014 au Brésil.

 Pour l’Euro 2016 en France, il devient titulaire du poste qui verra l’équipe de France atteindre la finale. Sagna délivrera même une passe décisive importante en huitième de finale qui relancera les bleus.

Défis de fin de carrière

En fin de contrat avec Manchester 2017, club dans lequel il joue moins lors de la saison 2016-2017, il quitte l’Angleterre et se retrouve sans club pendant neuf mois. Il tentera de se relancer chez la lanterne rouge italienne Benevento pour avoir du temps de jeu.

Las, le club est finalement relégué en fin de saison et ne prolonge pas son contrat. C’est donc libre qu’il rejoint Montréal. Il apportera son expérience avec plus de 360 matchs en élite, 88 matchs en Coupe d’Europe et 65 sélections en équipe de France.

Rémi Garde récupère donc un joueur expérimenté, revanchard et avide de nouveaux défis pour renforcer sa défensive et avoir un peu plus de profondeur afin de faire souffler les titulaires en vue des séries qui s’approchent à grands pas. Avec les Français déjà présents, il devrait s’intégrer rapidement.

Crédit photo: Impact de Montréal

Laisser un commentaire