Axelle Lemaire renoue avec le Québec

La secrétaire d’État chargée du numérique, Axelle Lemaire, a été nommé Commissaire française pour les célébrations du 375ème anniversaire de Montréal en 2017, par le Président François Hollande. Il s’agira d’un retour aux sources pour cette franco-canadienne qui a grandi au Québec.

Le Président de la République avait promis à Denis Coderre, maire de Montréal, de nommer un commissaire pour le « 375e de Montréal ». C’est chose faite, et François Hollande a souhaité  « que ces commémorations soient l’occasion d’illustrer l’amitié profonde entre la France et la Ville de Montréal et de développer davantage encore la relation dans tous les domaines d’intérêt commun ». Axelle Lemaire évoluera en terrain connu, puisque la quadragénaire a vu le jour à Ottawa et a grandi à Hull (Gatineau), avant de rejoindre Montpellier. Elle a fait des études supérieures en droit, rejoint Londres pour y faire carrière. Membre du Parti socialiste, elle est élue députée de la 3e circonscription des Français de l’étranger en 2012. Spécialiste du secteur du numérique, elle est nommée Secrétaire d’État en charge de ce dossier en avril 2014.

Pourtant, son premier souvenir politique remonte à ses 10 ans, alors qu’elle accompagne son père dans un congrès du Parti québécois, et qu’elle rencontre René Lévesque, dont elle garde un autographe.

Cette nomination devrait ravir le maire Coderre, qui a présenté son plan d’action « Montréal, ville intelligente et numérique 2015-2017 » le 6 mai dernier. Il s’est réjouit de la nomination de la franco-canadienne:  » La France et Montréal entretiennent de bonnes relations depuis longtemps et je suis très enthousiaste à l’idée de collaborer avec Mme Lemaire à la réussite d’un projet aussi marquant pour notre métropole. »

D’ailleurs, Axelle lemaire s’inspire déjà de Montréal, puisqu’un décret pour « crédit d’impôt pour dépenses de création de jeux vidéo » a été signé fin avril par le gouvernement français. Pourtant, elle disait en 2014, vouloir accompagner  « le mouvement de la French Tech« , mais pas avec des crédits d’impôt aussi généreux que ceux du Québec (sic).

Dans une entrevue à La Presse l’année dernière, la secrétaire d’État se disait « attachée au Québec, de coeur », et ajoutait : « Je retiens aussi du Québec un sentiment de grande liberté et de grande insouciance ». Elle y conserve des liens amicaux et familiaux, puisque l’une de ses sœurs vit à Montréal.

Après avoir vécu 15 ans au Québec, Axelle Lemaire a vécu 10 ans en France et vit depuis 12 ans à Londres. C’est dans la cité anglaise qu’elle a conservé son domicile, ou grandissent ses deux enfants.

(crédit photo : gouvernement.fr)

3 Réponses

  1. D'Intérêt Public
    D'Intérêt Public at |

    Savez-vous si M. Lemaire va passer à Montréal en 2016

    Reply
  2. Pénéloppe
    Pénéloppe at |

    Mes encouragements

    Reply

Laisser un commentaire