Les Aventuriers voyageurs explorent l’île de La Réunion

Pour la 9ème année consécutive, l’organisme Les Aventuriers Voyageurs présente une sélection de films sur le voyage. C’est l’occasion de découvrir ce soir, au cinéma du Quartier Latin, La Réunion, Île passion, réalisé par deux Français Emmanuelle Hélias et Anthony Gérard.

Par Manon Lefevre-Mons

Au départ, Emmanuelle et Anthony sont des ingénieurs. L’un en acoustique, l’autre en environnement. Mais ils partagent surtout un goût pour le voyage qui les pousse régulièrement à la découverte d’un pays. Ils quittent le Québec pour quelques semaines, voire quelques mois, pour voir la beauté d’autres paysages. Ils ramènent photos et audio pour présenter lors de conférences. Mais rapidement, nos deux aventuriers ressentent le besoin d’ajouter de la vidéo à leurs présentations. Après avoir suivi quelques formations aux Aventuriers Voyageurs, Yannick Gervais, président et fondateur de l’organisme, les pousse à réaliser un film sur leur prochain voyage. Un vrai défi lorsque l’on sait qu’Anthony n’aimait pas spécialement immortaliser leurs voyages « Moi à la base je ne prenais même pas de photos en voyages, je trouvais que ça mettait une barrière entre moi et la réalité. » Finalement, il se sera plutôt bien habitué.

Quatre mois de voyage

Ils partiront quatre mois l’hiver dernier pour la Réunion, l’ile Maurice et Madagscar. Mais c’est la Réunion qui attirera leur attention pour la réalisation de ce film. « J’ai vécu quatre ans à la Réunion, c’était le sujet tout trouvé. On pouvait facilement avoir une idée de ce que l’on voulait filmer », nous raconte Emmanuelle. Avoir vécu à la Réunion, y avoir encore de la famille, on pourrait se dire que le sujet était presque trop facile. Mais bien au contraire, au-delà des images, Emmanuelle voulait absolument rendre justice au pays dans lequel elle a grandi : « Avec le recul, je pense que ça aura été plus dur de faire un film sur la Réunion, plus long. Il y a un côté affectif qui rentre en jeu, je voulais que ça représente l’endroit dans lequel j’ai grandi, l’idéal que j’avais en tête. Je me suis aussi mise à la place des Réunionnais et de ce qu’ils allaient dire. Je n’avais pas envie d’oublier quelque chose ». Au final, plus de 35 heures d’images seront tournées lors du voyage, 35 heures à regarder et trier une fois de retour au Québec.

reunion-pitondesneiges-300Selon Anthony, leurs formations et passions communes ont pu leur permettre de réaliser ce film « En étant ingénieurs tous les deux, l’aspect technique ne nous faisait pas peur. En plus on est artistes dans un groupe de chant traditionnel breton, l’aspect artistique on connaissait déjà ça. Il n’y avait vraiment rien dans le projet qui nous rebutait, au contraire c’était un défi ! » Le côté artistique, on peut le remarquer dans l’enchaînement rythmique des images, mais aussi avec la musique traditionnelle utilisée en trame sonore : le maloya par le groupe SAODAJ.

Levée de soleil sur le Piton des Neiges

Si Anthony et Emmanuelle ne devaient retenir qu’un moment fort de leur voyage, ils sont unanimes : l’ascension du Piton des Neiges. Au bout du 6ème jour de leur traversée à pied de l’île de la Réunion, réveil à trois heures du matin pour commencer l’ascension finale. Si les voyageurs commencent à grimper au milieu de la nuit, c’est tout simplement pour voir le soleil se lever, en haut du point culminant de la Réunion, à 3 000 mètres d’altitude.

« Avant d’arriver en haut, il y avait une lumière bleue incroyable, on s’est arrêtés pour filmer. Une fois au point culminant, on a posé la caméra au hasard en espérant que le soleil allait se lever de notre côté. C’était le cas on a eu de la chance », nous explique Anthony. « Au début, on ne voyait qu’une mer de nuages, au fur et à mesure que le soleil se levait en perçant la mer de nuages, les nuages se dissipaient… Superbe ! » Un spectacle qu’Emmanuelle et Anthony permettent aux spectateurs d’observer grâce à plus de 2 h 30 d’images filmées en haut du Piton des Neiges.

Au-delà de la découverte d’une île, les deux aventuriers tiennent à rendre justice à l’histoire de l’île, sa culture. Elle est teintée de mille couleurs, indiennes, africaines, françaises, un métissage qui fait la beauté de l’île de la Réunion.

À découvrir ce soir au cinéma du Quartier Latin, projection suivie d’une conférence.

 

Autres dates disponibles sur le site lesaventuriersvoyageurs.com

(crédit photos: Les Aventuriers Voyageurs)

Laisser un commentaire