Argon 18 veut « continuer de briller sur les routes de France »

Gervais Rioux est un homme heureux. Le fondateur et CEO de la marque québécoise de vélos Argon 18, vient de signer une entente de trois ans, avec une équipe cycliste allemande, NetApp-Endura, dont le leader a terminé à la septième place du dernier Tour de France. Dès l’année prochaine, l’équipe rebaptisée  BORA – ARGON 18, sillonnera les routes du monde entier lors des plus grandes courses cyclistes, et probablement sur le Tour de France 2015.

« C’est une nouvelle étape qui nous porte vers le futur », s’exclame Gervais Rioux. fondateur d’Argon 18 et ancien champion cycliste. Il espère bien pouvoir faire encore progresser son matériel grâce à cette entente avec l’équipe allemande. Son leader, Léopold König a pris la 7e place du difficile Tour de France 2014. L’équipe, classée Pro continental pour le moment, compte bien continuer sur sa progression pour passer Pro Tour en 2017. Son niveau est reconnu par les spécialistes comme l’un des meilleurs, car l’équipe est régulièrement invitée sur des épreuves telles que le Giro (2012), la Vuelta (2013) et le Tour de France.

L’objectif de la nouvelle équipe germano-québécoise est de préparer les grandes classiques pour performer, notamment sur Paris-Roubaix. « Nous préparons un matériel spécial pour cette course », explique Gervais Rioux. « On veut continuer de briller sur les routes de France », lance l’ancien champion cycliste.

L’objectif de la nouvelle équipe germano-québécoise est de préparer les grandes classiques pour performer, notamment sur Paris-Roubaix.

Même si l’innovation fait partie des gênes de la compagnie, cette entente va permettre « de pousser encore plus loin ». Gervais Rioux veut offrir un vélo encore plus équilibré, à la fois léger, rigide et confortable, en mettant l’accent sur l’aérodynamisme. Et les améliorations développées au fil des courses, profiteront au grand public, qu’il se rende au travail en vélo ou qu’il avale plusieurs dizaines de kilomètres en fin de semaine.

Car cette entente offre une plate-forme médiatique inespérée pour la compagnie québécoise. Présente dans 34 pays, au travers de ses distributeurs, Argon 18 veut profiter de cette présence sur les routes du monde entier pour accentuer sa notoriété auprès du grand public. Avec son frère Martin, Président de la compagnie, Gervais Rioux dirige l’entreprise de 30 personnes qu’il a créé il y a 25 ans. Cette entente va développer l’emploi dans les domaines de l’innovation, du marketing, mais aussi chez les sous-traitants du manufacturier. Trois personnes supplémentaires vont intégrer l’entreprise rapidement.

« Cette entente va nous permettre de faire valoir la qualité de nos produits », ajoute Gervais Rioux. Le choix d’une équipe allemande n’est pas du au hasard. Connu pour la qualité de ses produits, ce pays européen est également le marché de vélo le plus important en Europe. « L’Allemagne constitue une véritable locomotive économique », renchérit le CEO d’Argon 18.

(crédit photo : Argon 18 – de gauche à droite : Martin Rioux, président d’Argon 18, Gervais Rioux, olympien et fondateur d’Argon 18)

 

 

Laisser un commentaire