Après Lyon et Las Vegas, la navette Navya bientôt testée au Québec

Pour la première fois de son histoire, la navette française autonome, 100% électrique, Navya, a fait ses premiers tours de roue dans les rues de Montréal le 16 mai dernier. Keolis Canada, le partenaire de déploiement de la navette au Canada, et Urbis, le transport collectif de la MRC Les Moulins, ont également annoncé, lors du Sommet mondial des transports publics de l’UITP qui se tenait à Montréal la semaine dernière, qu’un projet-pilote d’une durée d’un an pourrait prochainement voir le jour sur le territoire de la MRC Les Moulins et ainsi compléter l’offre de service de transport collectif déjà en place.

Selon Kéolis Canada, l’expérimentation s’apparenterait fortement au projet NAVLY présentement à l’essai pour la prochaine année dans l’éco‑quartier Confluence à Lyon. Rappelons qu’en septembre dernier, le Groupe Keolis et NAVYA ont lancé conjointement à Lyon la première desserte de transport public par navette électrique autonome au monde. 

Navya, qui a transporté plus de 130 000 passagers à ce jour, dispose de 35 véhicules dans le monde et d’une équipe de 100 personnes. Avec une capacité de 15 passagers et roulant à une vitesse d’exploitation d’environ 25km/h, la navette autonome électrique facilite l’accès et les déplacements et favorise ainsi l’optimisation du temps de ses passagers, autant pour les usagers de transport en commun que sur un site privé.

Un reportage de Nathalie Simon-Clerc:

Nicolas de Cremiers, directeur du marketing de Navya – Crédit: Nathalie Simon-Clerc

Keolis Canada et NAVYA s’allient afin d’implanter le transport public par navette électrique autonome au Québec

Keolis Canada s’apprête à tester au Québec la première navette électrique autonome lyonnaise

(crédit photo: Nathalie Simon-Clerc)

Laisser un commentaire